publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VITAMINE K1 ROCHE Nourrisson 2 mg/0,2 ml Solution injectable et buvable Boîte de 6 Ampoules (+ pipette doseuse) de 0,2 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 14.09.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Hémostase et sang
principes actifs: Phytoménadione
laboratoire: Roche

Solution injectable IM et buvable
Toutes les formes
7,58€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 8,40 €

Indication

Traitement et prophylaxie de la maladie hémorragique du nouveau-né.

Posologie VITAMINE K1 ROCHE Nourrisson 2 mg/0,2 ml Solution injectable et buvable Boîte de 6 Ampoules (+ pipette doseuse) de 0,2 ml

Voie orale ou injectable (IV ou IM) suivant les indications.
- Prévention de la maladie hémorragique du nouveau-né :
. Pour les nouveau-nés sans risque particulier : 2 mg per os à la naissance ou tout de suite après, puis une deuxième dose de 2 mg per os administrée entre le 2ème et le 7ème jour.
. En cas d'allaitement maternel exclusif ou "quasi-exclusif" (la teneur en vitamine K du lait maternel étant insuffisante par rapport aux apports recommandés) :
en complément des recommandations précédemment citées pour les nouveau-nés sans risque particulier, 2 mg per os par semaine, jusqu'à la fin de la période d'allaitement exclusif.
. Pour les nouveau-nés à risque hémorragique majoré ou présentant une situation où l'absorption de la vitamine K1 peut être insuffisante ou son métabolisme accéléré : 0,5 à 1 mg par voie IM ou IV lente à la naissance ou tout de suite après.
- Traitement de la maladie hémorragique du nouveau-né : dose initiale de 1 mg par voie IM ou IV lente. Les doses ultérieures sont fonction des paramètres de la coagulation.

Contre indications

Ce médicament ne doit pas être prescrit en cas d'antécédents d'allergie à la vitamine K ou à l'un des autres composants.

Effets indésirables Vitamine K1 Roche Nourrisson

- Par voie intramusculaire : risque d'hématome ou de trouble hémorragique ; exceptionnellement, épaississement de la peau au point d'injection ;
- par voie intraveineuse : possibilité de réaction allergique ;
- toutes les voies : en raison de la présence de lécithine de soja, risque de survenue de réaction d'hypersensibilité (choc anaphylactique, urticaire).



publicité