publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

WELLVONE 750 mg/5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 27.03.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Atovaquone
laboratoire: Glaxosmithkline

Suspension buvable
Flacon de 226 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement de la phase aiguë de la pneumonie à Pneumocystis carinii (PCP) dans les formes peu à modérément sévères [différence alvéolo-capillaire en oxygène [P(A-a)O2] < = 45 mmHg (6 kPa) et pression partielle artérielle en oxygène [(Pa O2) = > 60 mmHg (8 kPa)] chez les patients intolérants au traitement par le cotrimoxazole (voir mises en garde et précautions d'emploi).

Posologie WELLVONE 750 mg/5 ml Suspension buvable Flacon de 226 ml

On insistera auprès des patients sur la nécessité de prendre la totalité de la dose de Wellvone avec une prise alimentaire.
La présence d'aliments, en particulier riches en graisses, augmente la biodisponibilité de Wellvone d'un facteur 2 à 3.
- Adulte :
Pneumonie à Pneumocystis carinii : la posologie recommandée est de 750 mg deux fois par jour (1 x 5 ml, matin et soir) pendant 21 jours, administrée avec une prise alimentaire.
Des doses plus élevées pourraient être plus efficaces, chez certains patients (voir propriétés pharmacocinétiques).
- Enfant :
L'efficacité de WELLVONE n'a pas été étudiée chez l'enfant.
- Sujet âgé :
Il n'existe pas de données disponibles sur l'utilisation de WELLVONE chez le sujet âgé (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Insuffisance rénale ou hépatique :
L'utilisation de WELLVONE n'a pas été étudiée de façon spécifique chez des patients insuffisants rénaux ou hépatiques (voir propriétés pharmacocinétiques). S'il s'avère nécessaire de traiter de tels patients avec WELLVONE, la prudence est recommandée et l'administration devra être étroitement surveillée.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Antécédent d'hypersensibilité à l'atovaquone ou à l'un des composants de la spécialité.
DECONSEILLE :
- Enfant : l'efficacité de WELLVONE n'a pas été étudiée chez l'enfant.
- Grossesse : il n'existe pas d'information sur les effets de l'administration de l'atovaquone au cours de la grossesse. En conséquence, l'atovaquone ne devra pas être utilisée au cours de la grossesse, sauf si le bénéfice du traitement pour la mère paraît être supérieur aux risques potentiels encourus par le foetus. Par ailleurs, les données disponibles chez l'animal sont insuffisantes pour évaluer le risque potentiel encouru sur la reproduction.
- Allaitement : aucune donnée concernant le passage de l'atovaquone dans le lait maternel n'est disponible. Par conséquent, l'allaitement est déconseillé pendant le traitement.
- L'administration concomitante d'atovaquone et de rifampicine ou de rifabutine n'est pas recommandée (voir interactions).

Effets indésirables Wellvone

Dans les essais cliniques évaluant WELLVONE, les patients inclus étaient à un stade avancé de l'infection par le VIH et ont souvent présenté des complications de leur maladie, ce qui rend difficile l'évaluation de l'imputabilité des effets indésirables au traitement par l'atovaquone.
- Effets indésirables très fréquemment rapportés (supérieurs à 10%) :
. Effets gastro-intestinaux : nausées.
. Effets cutanés : éruptions cutanées.
- Effets indésirables fréquemment rapportés (entre 1% et 10%) :
. Effets gastro-intestinaux : diarrhées, vomissements.
. Effets neurologiques : céphalées, insomnie.
. Effets hépatiques et pancréatiques : élévation du taux des enzymes hépatiques.
. Effets hématologiques et lymphatiques : anémie, neutropénie.
. Effets endocriniens et métaboliques : hyponatrémie.
. Effets divers : fièvre.
- Effets indésirables rarement rapportés (entre 1% et 0,1%) :
Effets hépatiques et pancréatiques : élévation du taux d'amylases.



publicité