publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

XOGEL ENFANT 5 %/0,15 %

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Lidocaïne, Cétrimide
laboratoire: Septodont

Gel gingival
Flacon de 50 g
Toutes les formes

Indication

- Anesthésie locale des muqueuses buccales.
- De part son arôme cerise, le produit est plus spécialement destiné aux enfants ou aux adultes devant éviter la menthe.

Posologie XOGEL ENFANT 5 %/0,15 % Gel gingival Flacon de 50 g

- L'application du XOGEL ENFANT, gel gingival doit s'effectuer sur une muqueuse préalablement séchée.
- Le gel est appliqué selon l'indication visée au moyen d'une boulette de coton à raison de 0,10 à 0,20 g de produit fini par application, soit de 5 à 10 mg de lidocaïne par application.
- La dose maximale journalière administrable ne doit pas dépasser 4 g de gel à 5%, soit 200 mg de lidocaïne base. Chez un patient de 70 kg, cette dose maximale représente 2,9 mg de lidocaïne base par kg.
- La dose maximale devra être recalculée à partir de cette base dans certains cas particuliers tels que adultes ou personnes présentant un mauvais état général.

Contre indications

- Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
. Réactions allergiques sévères (très rares) aux anesthésiques locaux à liaison amide.
. Hypersensibilité connue au cétrimide (ou à sa classe chimique).
- Ne pas utiliser chez l'enfant au-dessous de 4 ans (présence de lidocaïne).

Effets indésirables Xogel Enfant

Les réactions toxiques (non répertoriées sous cette forme utilisée par voie locale) peuvent apparaître dans deux conditions: soit immédiatement par surdosage relatif dû à un passage intraveineux accidentel, soit plus tardivement par surdosage vrai dû à l'utilisation d'une trop grande quantité d'anesthésique.

On pourrait observer:

· sur le plan du système nerveux central: nervosité, agitation, bâillements, tremblements, appréhension, nystagmus, logorrhée, céphalées, nausées, bourdonnements d'oreille. Ces signes d'appel nécessitent une surveillance attentive à l'affût d'une éventuelle aggravation: convulsions puis dépression du S.N.C.

· Sur le plan respiratoire: tachypnée puis dyspnée.

· Sur le plan cardiovasculaire: tachycardie, hypertension susceptibles d'être suivies de signes dépressifs, hypotension, bradycardie précédant l'arrêt cardiaque.

Xogel Enfant existe aussi sous ces formes

Xogel Enfant



publicité