publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

XYLOCARD 50 mg/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Lidocaïne
laboratoire: Astrazeneca

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 10 Flacons de 20 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement et prévention des récidives des troubles du rythme ventriculaire menaçant le pronostic vital, notamment à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde.

Posologie XYLOCARD 50 mg/mL Solution injectable pour perfusion IV Boîte de 10 Flacons de 20 ml

XYLOCARD 50 mg/ml pour perfusion doit être impérativement dilué dans une solution isotonique avant utilisation en perfusion veineuse.

Le relais de l'intraveineuse directe est pris immédiatement par une perfusion à débit constant à la dose de 1,5 à 4 mg/minute sous contrôle électrocardiographique ou électroscopique de l'arythmie ventriculaire.

Si l'arythmie réapparaît en cours de perfusion (en général vers la 30ème minute) une injection intraveineuse directe supplémentaire de 25 à 50 mg (soit 1,25 à 2,5 ml) de XYLOCARD 20 mg/ml est alors conseillée.

Contre indications

· Hypersensibilité aux anesthésiques locaux du groupe à liaison amide;

· Porphyrie aiguë;

· Troubles de la conduction auriculo-ventriculaire nécessitant un entraînement électro-systolique permanent non encore réalisé;

· Epilepsie non contrôlée par un traitement.

Effets indésirables Xylocard

La survenue d'un effet indésirable doit faire suspecter un surdosage.

Les signes de toxicité peuvent être:

· Troubles du système nerveux central: nervosité, agitation, bâillements, tremblements, appréhension, nystagmus, logorrhée, céphalées, nausées, bourdonnements d'oreille. Ces signes d'appel nécessitent une surveillance attentive pour prévenir une éventuelle aggravation: convulsions puis dépression du SNC,

· Troubles respiratoires: tachypnée puis apnée,

· Troubles cardio-vasculaires: tachycardie, bradycardie, dépression cardio-vasculaire avec hypotension artérielle pouvant aboutir à un collapsus, troubles du rythme (extrasystoles ventriculaires, fibrillation ventriculaire). Ces manifestations peuvent aboutir à un arrêt cardiaque,

· Affections du système immunitaire: réactions d'hypersensibilité immédiate incluant le choc anaphylactique ou retardée (voir rubrique Contre-indications)

· Troubles du système sanguin et lymphatique: très rarement méthémoglobinémie pouvant être observée quelque soit l'âge mais plus particulièrement à craindre en période néonatale (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Les concentrations veineuses auxquelles peuvent apparaître les premiers signes de toxicité neurologique sont de 5,6 µg/ml.

Les signes de toxicité cardiaque sont observés pour des concentrations quatre fois plus élevées (20 µg/ml).



publicité