publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

YELNAC Gé 50 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 12.05.2006

Médicament générique du Mynocine
Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Minocycline
laboratoire: CS Dermatologie

Gélule
Boîte de 28
Toutes les formes
7,44€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 8,26 €
Tous les génériques

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la minocycline. Elles tiennent compte à la fois de la situation de cet antibiotique dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles et des connaissances actualisées sur la sensibilité des espèces bactériennes.
Elles sont limitées aux infections suivantes :
- brucelloses,
- pasteurelloses,
- infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à Chlamydiae,
- infections pulmonaires et génito-urinaires à mycoplasmes,
- rickettsioses,
- infections à Coxiella burnetii (fièvre Q),
- gonococcie,
- infections ORL et bronchopulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës des bronchites chroniques,
- infections à tréponèmes (dans la syphilis, les tétracyclines ne sont indiquées qu'en cas d'allergie aux bêtalactamines),
- infections à spirochètes (maladie de Lyme, leptospirose),
- choléra,
- acné (manifestations cutanées associées à Propionibacterium acnes).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SPECTRE d'activité antibactérienne :
Espèces sensibles :
- Aérobies à Gram positif : Bacillus, Entérocoques, Staphylococcus méti-S, Staphylococcus méti-R, Streptococcus A, Streptococcus B, Streptococcus pneumoniae.
- Aérobies à Gram négatif : Branhamella catarrhalis, Brucella, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Klebsiella, Neisseria gonorrhoeae, Pasteurella, Vibrio cholerae.
- Anaérobies : Propionibacterium acnes.
- Autres : Borrelia burgdorferi, Chlamydia, Coxiella burnetii, Leptospira, Mycoplasma pneumoniae, Rickettsia, Treponema pallidum, Ureaplasma urealyticum.

Posologie YELNAC Gé 50 mg Gélule Boîte de 28

Voie orale.
- Adultes :
. Infections génito-urinaires basses non gonococciques (cervicites, urétrites) : 100 mg/jour au milieu du repas. La durée du traitement sera de 7 jours.
. Exacerbations aiguës des bronchites chroniques : 100 mg/jour, au milieu des repas.
. Gonococcie, infections génitales hautes à Chlamydiae et à mycoplasmes, brucellose, infections ophtalmiques et pulmonaires à Chlamydiae, rickettsioses, fièvre Q, infections pulmonaires à mycoplasmes, infections ORL à Haemophilus influenzae, spirochétoses (maladie de Lyme, leptospirose), choléra : 200 mg/jour en deux prises (matin et soir), au milieu du repas.
- Enfants au-dessus de 8 ans :
4 mg par kg de poids corporel et par jour, en 2 prises matin et soir.
- Acné :
100 mg/jour pendant 10 à 15 jours, puis 50 mg une fois par jour ou 100 mg tous les 2 jours.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les situations suivantes :
- allergie aux antibiotiques de la famille des tétracyclines, ou à l'un des constituants du produit,
- à partir du deuxième trimestre de la grossesse : l'administration de cyclines au cours des deuxième et troisième trimestres expose le foetus au risque de coloration des dents de lait. A partir du deuxième trimestre de la grossesse, l'administration de cyclines est contre-indiquée.
- en association avec les rétinoïdes par voie générale.
L'emploi de ce médicament doit être évité chez l'enfant de moins de huit ans en raison du risque de coloration permanente des dents et d'hypoplasie de l'émail dentaire.
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
L'allaitement EST DECONSEILLE en cas de prise de ce médicament.

Effets indésirables Yelnac GÉ

- Dyschromie dentaire ou hypoplasie de l'émail en cas d'administration chez l'enfant en dessous de 8 ans.
- Dans de rares cas : anorexie, nausées, vomissements, diarrhée.
- Réactions allergiques (urticaire, rash, prurit).
- Une photosensibilisation se manifestant par une réaction cutanée exagérée à l'exposition solaire, a été rapportée chez des patients traités par les tétracyclines. De rares cas ont été rapportés avec la minocycline.
- De très rares cas de pigmentation brune à gris bleuté, de la peau, des muqueuses et des phanères ont été observés. Il convient, si possible d'arrêter le traitement. Cette pigmentation est lentement régressive à l'arrêt du traitement.
- Très rarement, pneumopathie interstitielle aiguë, résolutive à l'arrêt du traitement.
- Une hyperazotémie extrarénale en relation avec un effet anti-anabolique a été signalée avec les tétracyclines. Cette hyperazotémie peut être majorée par l'association avec les diurétiques.
- Des néphrites interstitielles aiguës ont été exceptionnellement rapportées.
- Dans de rares cas, apparition d'anticorps antinucléaires ou de syndrome lupique.
- Des élévations des transaminases (ALAT, ASAT), des phosphatases alcalines, de la bilirubine, et des hépatites ont été rarement signalées.
- Sensations vertigineuses avec impression d'idéation ralentie (voir conduite).
- Des cas de troubles hématologiques ont été décrits lors de traitement par des tétracyclines (anémie hémolytique, thrombocytopénie, neutropénie, éosinophilie).
- De très rares réactions d'hypersensibilité graves avec atteinte polyviscérale ont été rapportées imposant l'arrêt immédiat et définitif du médicament. La symptomatologie peut comporter : fièvre, éruption cutanée, adénopathies, hyperéosinophilie, atteintes viscérales (essentiellement hépatiques, pulmonaires, myocardiques ou rénales).
- Des signes d'hypertension intracrânienne bénigne ont pu être observés lors de l'utilisation des tétracyclines. Elle se manifeste par des céphalées et des troubles de la vision. En général, ces signes disparaissent à l'arrêt du traitement.



publicité