publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ZACNAN Gé 50 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 07.02.2008

Médicament générique du Mynocine
Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Minocycline
laboratoire: Merck Lipha Sante S.A.S.

Gélule
Boîte de 28
Toutes les formes
6,62€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 7,44 €
Tous les génériques

Indication

- Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la minocycline. Elles tiennent compte à la fois de la situation de cet antibiotique dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles et des connaissances actualisées sur la sensibilité des espèces bactériennes.
- Elles sont limitées aux infections suivantes :
. brucelloses,
. pasteurelloses,
. infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à Chlamydiae,
. infections pulmonaires et génito-urinaires à mycoplasmes,
. rickettsioses,
. infections à Coxiella burnetii (fièvre Q),
. gonococcie,
. infections ORL et bronchopulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës des bronchites chroniques,
. infections à tréponèmes (dans la syphilis, les tétracyclines ne sont indiquées qu'en cas d'allergie aux bêtalactamines),
. infections à spirochètes (maladie de Lyme, leptospirose),
. choléra,
. acné (manifestations cutanées associées à Propionibacterium acnes).
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie ZACNAN Gé 50 mg Gélule Boîte de 28

Voie orale.
- Adultes :
. Infections génito-urinaires basses non gonococciques (cervicites, uréthrites) : 100 mg/jour, au milieu du repas. La durée du traitement sera de 7 jours.
. Exacerbations aiguës des bronchites chroniques : 100 mg/jour, au milieu du repas.
. Gonococcie, infections génitales hautes à Chlamydiae et à mycoplasmes, brucellose, infections ophtalmiques et pulmonaires à Chlamydiae, rickettsioses, Fièvre Q, infections pulmonaires à mycoplasmes, infections ORL à Haemophilus influenzae, spirochétoses (maladie de Lyme, leptospirose), choléra : 200 mg/jour en deux prises (matin et soir), au milieu du repas.
- Enfants au-dessus de 8 ans :
4 mg par kg de poids corporel et par jour, en 2 prises matin et soir.
- Acné :
100 mg/jour pendant 10 à 15 jours, puis 50 mg une fois par jour ou 100 mg tous les 2 jours.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament ne doit jamais être utilisé dans les situations suivantes :
. hypersensibilité connue au chlorhydrate de minocycline (voir effets indésirables) ou allergie aux autres antibiotiques de la famille des tétracyclines ou à l'un des constituants du produit.
. en association avec les rétinoïdes par voie générale (voir interactions).
. en cas d'insuffisance hépatique et lors de la prise conjointe d'autres médicaments hépatotoxiques.
- L'emploi de ce médicament doit être évité au cours du développement dentaire chez la femme enceinte à partir du 4ème mois de grossesse et chez l'enfant de moins de huit ans en raison du risque de coloration permanente des dents (jaune-gris-brun) et d'hypoplasie de l'émail dentaire.
Ces effets sont plus fréquents lors de traitement au long cours mais ils ont également été observés après des utilisations courtes et répétées.
DECONSEILLE :
L'allaitement est déconseillé en cas de prise de ce médicament : le chlorhydrate de minocycline est excrété dans le lait maternel. En cas de traitement par ce médicament, l'allaitement est déconseillé.

Effets indésirables Zacnan GÉ

- Troubles hématologigues :
Eosinophilie, neutropénie, thrombopénie et anémie hémolytique ont été observées.
Des cas isolés d'agranulocytose ont été rapportés.
- Troubles cardiaques :
Des cas de myocardite et péricardite ont été observés.
- Troubles de l'oreille et du conduit auditif :
Altération de l'audition, acouphènes.
- Troubles endocriniens :
Possibilité d'anomalie de la fonction thyroïdienne.
- Troubles gastro-intestinaux :
Diarrhée, nausées, vomissements, anorexie. Survenue possible de dysphagie, entérocolite, oesophagite, ulcération oesophagienne, glossite, pancréatite et colite pseudomembraneuse.
- Troubles généraux :
Fièvre.
- Troubles hépatobiliaires :
Une augmentation des enzymes hépatiques, ictère, hyperbilirubinémie et hépatite ont été rapportés. Des cas d'insuffisance hépatique (parfois fatale) ont été observés.
- Troubles musculosquelettiques, du tissu conjonctif et des os :
Arthralgie, myalgie, arthrite.
- Troubles du système nerveux :
Etourdissements, vertiges, céphalées, signes d'hypertension intracrânienne bénigne, bombement de la fontanelle.
- Troubles rénaux et urinaires :
Augmentation de l'urée sanguine.
Des cas de néphrite interstitielle avec insuffisance rénale aiguë ont été rapportés.
- Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux :
Toux, dyspnée, infiltrats pulmonaires et éosinophilie.
- Troubles cutanés et des tissus sous-cutanés :
Erythème polymorphe, érythème noueux, érythème pigmenté fixe, photosensibilisation, prurit, rash, urticaire, angio-oedème, dermatite exfoliative, syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, vascularite.
Des cas isolés d'alopécie ont été rapportés.
- Troubles du système immunitaire :
Des réactions anaphylactiques/anaphylactoïdes (y compris les chocs) parfois fatales ont été rapportées.
Les syndromes suivants ont été rapportés :
. syndrome d'hypersensibilité consistant en une réaction cutanée (tel que rash ou dermite exfoliative), éosinophilie et une ou plusieurs des manifestations suivantes : hépatite, pneumopathie, néphrite, myocardite, péricardite. Fièvre et lymphadénopathie peuvent être présentes.
. syndrome lupique consistant en l'apparition d'anticorps antinucléaires ; arthralgie, arthrite, raideur articulaire ou oedème articulaire ; et une ou plusieurs des manifestations suivantes : fièvre, myalgie, hépatite, érythème, vascularite.
. pseudo-maladie sérique consistant en la présence de fièvre, urticaire ou rash ; et arthralgie, arthrite, raideur articulaire ou oedème articulaire. Une éosinophilie peut être présente.



publicité