publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ZOXAN LP 4 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 31.01.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Urologie néphrologie
principes actifs: Doxazosine
laboratoire: Pfizer

Comprimé à libération prolongée
Boîte de 28
Toutes les formes
25,98€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 26,80 €

Indication

ZOXAN LP est indiqué pour le traitement des symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
ZOXAN LP est contre-indiqué dans les cas suivants :
- hypersensibilité connue aux quinazolines (prazosine, térazosine, doxazosine) ou à l'un des excipients ;
- hypotension ou antécédents d'hypotension ;
- antécédents d'occlusion gastro-intestinale ou oesophagienne, ou réduction du diamètre de la lumière du tube digestif, quel qu'en soit le degré.
Note : les patients présentant une hypertrophie bénigne de la prostate associée à un retentissement sur le haut appareil urinaire, une infection urinaire chronique ou des lithiases de la vessie ne doivent pas être traités par ZOXAN LP.
Par précaution, cette classe thérapeutique ne doit pas être utilisée en cas de rétention urinaire, d'anurie ou d'insuffisance rénale évolutive.
L'indication thérapeutique ne concerne pas la femme.
DECONSEILLE :
Utilisation chez l'insuffisant hépatique : comme pour tout produit complètement métabolisé par le foie, la doxazosine doit être administrée avec précaution chez les patients présentant des signes d'altération de la fonction hépatique. En l'absence d'expérience, son utilisation n'est pas recommandée chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

Effets indésirables Zoxan LP

- Circulation sanguine et lymphatique : purpura, thrombocytopénie, leucopénie.
- Endocrinologie : gynécomastie.
- Métabolisme et nutrition : goutte.
- Psychiatrie : agitation, nervosité, somnolence, insomnie, anxiété, dépression, anorexie, hyperphagie.
- Système nerveux : étourdissements, céphalées, vertiges, hypo-esthésie, paresthésie, tremblements.
- Troubles oculaires : vision trouble.
- Oreilles et conduits auditifs : acouphènes.
- Troubles cardiaques : palpitations, tachycardie, bradycardie, arythmies, douleurs thoraciques, angor, infarctus du myocarde.
- Troubles vasculaires : syncope, sensations vertigineuses à l'orthostatisme, hypotension posturale, hypotension, oedèmes périphériques, accident vasculaire cérébral.
- Troubles respiratoires : épistaxis, toux, bronchite, dyspnée, bronchospasme, infections de l'appareil respiratoire, rhinite.
- Troubles gastro-intestinaux : diarrhée, nausées, vomissements, constipation, dyspepsie, flatulence, gastro-entérite, douleurs abdominales.
- Troubles hépatobiliaires : ictère, cholestase, hépatite, anomalies des paramètres hépatiques.
- Troubles cutanés et des tissus sous-cutanés : rash cutané, prurit, alopécie.
- Troubles musculosquelettiques : myalgie, arthralgie, crampes musculaires, faiblesse musculaire.
- Troubles rénaux et urinaires : priapisme, impuissance, augmentation de la diurèse, incontinence urinaire, troubles mictionnels, pollakiurie, dysurie, nycturie, infections de l'appareil urinaire dont cystite, hématurie.
- Troubles généraux et état du site d'administration : réactions allergiques médicamenteuses, flush, sécheresse de la bouche, asthénie, fatigue, sensation de malaise, douleurs dorsales, douleurs, syndrome pseudogrippal, prise de poids.



publicité