publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Alcoolisme : le baclofène autorisé temporairement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. mars 2014)

Le baclofène a été autorisé temporairement par l’Agence du médicament (ANSM) pour être utilisé dans le traitement de l’alcoolisme.


Une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) pour le baclofène a été publiée ce vendredi 14 mars par l’ANSM : il pourra être commercialisé comme remède pour traiter les patients alcoolo-dépendants.

Le baclofène contre l’alcoolo-dépendance

A l’origine, le baclofène est un décontracturant musculaire utilisé pour soulager les patients souffrant de spasticité musculaire. Il est commercialisé en France par le groupe pharmaceutique Novartis, et son médicament générique, Baclofène Zentiva, est commercialisé par Sanofi.

Déjà prescrit en France à environ 50.000 buveurs excessifs, l’ANSM a mis en place un suivi national de pharmacovigilance depuis 2011 : deux essais cliniques sont en cours pour autoriser cette utilisation du baclofène.

Considéré le rapport bénéfice/risque positif chez les patients alcoolo-dépendants, l’Agence du médicament vient de lui accorder une autorisation temporaire d'utilisation en dehors de son indication initiale.


Quelles modalités ?

Ce médicament pourra être prescrit aux patients alcoolo-dépendants en cas d’échec des autres traitements déjà autorisés, et dans deux indications : pour maintenir l’abstinence après sevrage, et pour aider les buveurs à haut risque à diminuer leur consommation d’alcool.


L’Agence du médicament L’ANSM rappelle que l’alcoolo-dépendance est une pathologie grave et que ce traitement doit être administré dans le cadre d’une prise en charge psycho-sociale du patient.


Contre-indications

Le baclofène est contre-indiqué chez les patients atteints de pathologies psychiatriques sévères (schizophrénie, bipolarité et dépressions graves), d'épilepsie grave et d'insuffisance rénale ou hépatique sévère.


Source : communiqué de presse de l'ANSM du 14 mars 2014.


A lire aussi :
> Alcool et alcoolisme
> Dépendance à l'alcool, comment en guérir ?
> Alcool : êtes-vous addict ?


publicité