publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comprimés effervescents : attention au sel

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. novembre 2013)

Aspirine, ibuprofène, paracétamol : les comprimés effervescents contiennent des quantités excessives de sel, et peuvent apporter à eux seuls la dose quotidienne de sodium maximale recommandée (environ 5 grammes de sel par jour pour les adultes, selon l'OMS).

Tel est le résultat d’une étude menée par une équipe de recherche du Ninewells Hospital, en Ecosse, et publiée le 26 novembre dans le British Medical Jounal.

Des risques cardio-vasculaires

Les comprimés effervescents contiennent du sodium pour permettre au médicament de se dissoudre dans l’eau.
Une consommation excessive de ce type de médicaments pourrait être à l’origine de problèmes cardio-vasculaires et d'hypertension. Sur 1,3 millions de patients suivis par l’étude, 61.000 ont été victimes d'un accident cardiovasculaire. Parmi ces patients, la proportion de consommateurs de comprimés effervescents est supérieure de 16% à la moyenne.


Pas de danger si la prise reste occasionnelle

La dangerosité des médicaments effervescents concerne les patients qui suivent des traitements à long terme sous forme de comprimés. Si la prise de comprimés effervescents reste occasionnelle, elle ne présente pas de danger.


En tout cas, les chercheurs qui ont mené l’étude, préconisent que cette forme de médicament soit prescrite avec modération, et quand le rapport bénéfices-risques est favorable chez le patient.
Ils espèrent également que dans le futur la teneur en sodium des comprimés soit affichée sur la boite des médicaments.


Source : High salt levels in common medicines put patients at increased risk of cardiovascular events. British Medical Journal.

A lire aussi :
> Le sel
> Sel et santé : ce qu'il faut savoir


publicité