publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Médicaments : pourquoi tant de problèmes ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

© Jupiterimages/iStockphoto

L’affaire du Médiator, la publication d'une liste de médicaments dangereux, sous "haute surveillance"... toute cette actualité pose d’innombrables questions sur le danger des médicaments.

Elle met en particulier en exergue les dysfonctionnements autour de la commercialisation des médicaments : l’obtention de l’AMM (autorisation de mise sur le marché), la pharmacovigilance, les liens entre l’industrie et les experts des instances de santé... Au final, le risque est de mal estimer le danger de certains médicaments.

Avant la mise au point d'un médicament, et la mise sur le marché d’un médicament contenant une nouvelle molécule, il s’écoule bien souvent 10 à 15 ans. Il y a différentes phases servant à vérifier l’intérêt, l’innocuité, le bénéfice/risque d'un produit phramaceutique. Chaque phase répond à un protocole strict et doit être respectée avec précision.

Avant de commercialiser un médicament, quelles étapes doit-il franchir avant d’obtenir son Autorisation de mise sur le marché (AMM) ? Parvient-on a vraiment évaluer les éventuels dangers d'un médeciment avant qu'il ne soit commercialisé ? Les réponses dans cet article.

Pour y voir plus clair, nous avons interviewé Bruno Toussaint*, rédacteur en chef de Prescrire, le magazine indépendant (financé uniquement par ses abonnées) destiné aux médecins et aux professionnels de la santé, qui remet en cause le système depuis bien longtemps...

Propos recueillis par Hélène Hodac.

Consultant expert : Bruno Toussaint, rédacteur en chef du magazine Prescrire.
Février 2011.


publicité