publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chimiothérapie : limiter les effets secondaires : Comment agit la chimiothérapie ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2015)

Antimitotiques, cytostatiques, cytotoxiques... Il existe actuellement une cinquantaine de médicaments utilisés dans le traitement du cancer. Et des innovations en matière de chimiothérapie apparaissent chaque année. La chimiothérapie agit en utilisant des médicaments qui détruisent les cellules se multipliant plus rapidement que les autres (comme le font les cellules cancéreuses).

Pour épargner au maximum les cellules saines, le médecin chimiothérapeute adaptera au mieux les doses de médicaments et associera généralement plusieurs produits qui agiront à différents stades du cycle de multiplication cellulaire.

La chimiothérapie peut être administrée le plus souvent par injection, ou par voie orale. Des modalités d’administration spécifiques, comme les perfusions prolongées (sur plusieurs heures ou jours, ou hebdomadaires) sont prescrites pour limiter les effets secondaires.

Un petit "réservoir implantable" est assez souvent mis en place par un chirurgien ou par un anesthésiste dès le début du traitement. Ce petit réservoir est en communication avec un vaisseau de l’organisme.
Il est généralement placé sous la peau, en haut du thorax, et permet d’injecter les médicaments de chimiothérapie par perfusion, sans que l’on soit obligé de piquer à chaque fois dans une veine. Cela permet aussi à beaucoup de patients de bénéficier d’un traitement à domicile (par une hospitalisation à domicile).

Il arrive aussi que la chimiothérapie soit administrer à des doses importantes, ou en association avec d'autres médicaments (immunothérapie), ce qui augmente les risques d'effets secondaires néfastes.


publicité