publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chimiothérapie : limiter les effets secondaires : Contre les nausées et vomissements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2015)

Nausées et vomissements

Les nausées, souvent accompagnées de vomissements, sont l’un des effets secondaires les plus répandus de la chimiothérapie. Elles surviennent souvent le soir ou le lendemain de la perfusion et peuvent durer plusieurs jours (mais rarement plus de 3 jours).

Des traitements préventifs efficaces contre les nausées et vomissements sont prescrits systématiquement le jour de la chimiothérapie et quelques jours après (médicaments antiémétiques). Ces traitements existent en comprimés ou en gélules mais aussi en suppositoires ou en lyocs. Ils sont souvent bien tolérés mais peuvent entraîner une constipation passagère.

Si ce traitement préventif ne se montre pas efficace, parlez-en à votre médecin et essayez ces conseils pratiques pour limiter les nausées et vomissements.

Nos conseils :

A éviter :

  • les aliments épicés, frits ou ayant une odeur trop forte.
  • boire pendant les repas : il est conseillé de boire plutôt avant ou après le repas !
  • le tabac.
  • se forcer à manger : si vous n’avez pas d’appétit, inutile de vous faire violence. L’important est de se faire plaisir.

A faire :

  • Privilégiez les aliments froids ou tièdes qui sont moins odorants que les aliments chauds.
  • Vous pouvez avoir un dégoût du sucré ou du salé, rattrapez-vous alors en mangeant d'autres types d'aliments.
  • Privilégiez plusieurs petits repas plutôt que les 2-3 repas traditionnels.
  • Privilégiez les repas légers et mangez lentement pour faciliter la digestion.
  • Mangez légèrement avant et après le traitement.
  • Des boissons gazeuses fraîches, à base de cola par exemple, peuvent soulager les nausées.
  • Lorsque les vomissements surviennent, rincez-vous la bouche avec de l’eau froide et attendez 1 à 2 heures avant de manger.

Troubles digestifs

En plus des nausées et vomissements, d’autres troubles digestifs comme une diarrhée ou une constipation peuvent découler d’une chimiothérapie.

Ces symptômes peuvent être liés aux médicaments donnés contre les nausées et vomissements, ou alors à une opération ou des séances de radiothérapie. Ces troubles digestifs sont courants, mais doivent être pris au sérieux car ils peuvent s’aggraver et conduire à une déshydratation.

Nos conseils :

  • Si vous souffrez de diarrhée ou de constipation durant plus de trois jours, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous donner des médicaments adaptés (anti-diarrhéique, etc...) et des conseils personnalisés sur la façon d’adapter votre alimentation.
  • En cas de diarrhée, privilégiez une alimentation pauvre en fibres, à base de riz, pâtes pomme de terre vapeur, carottes, bananes bien mûres, gelée de coings, fromage à pâte cuite et biscottes.


publicité