publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chimiothérapie : limiter les effets secondaires : Le témoignage d'un patient

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2015)

Françoise, 54 ans, soignée pour un cancer du sein, a pu anticiper certains effets secondaires de son traitement.

Vous avez fait preuve d'une extrême volonté en anticipant d'éventuels problèmes...
Lorsque j’ai su que j’avais un cancer du sein et qu’on m’a annoncé la date de ma première chimiothérapie, j’ai préféré prendre les devants. Je suis allée faire les magasins et j’ai acheté plusieurs foulards colorés. J’ai commencé à en porter avant ma première séance. J’ai ainsi mieux vécu le fait de perdre mes cheveux.

De quoi avez-vous surtout souffert et comment l'avez-vous combattu ?
Grâce aux médicaments anti-vomitifs, je n’ai quasiment pas eu de nausée. En revanche, j’étais très angoissée et déprimée... Pour cet "effet secondaire", une seule chose a fonctionné : la sophrologie. Mon centre anti-cancer proposait des séances. Je faisais beaucoup de cauchemars et grâce à des techniques respiratoires, j’ai appris à m’endormir de façon douce et à détendre chaque partie de mon corps, l’une après l’autre. Je recevais aussi les résultats d’examen avec plus de sérénité. A coté des traitements "classiques" délivrés par les spécialistes, je crois qu'il est important d'être aidé par du yoga, de l'acupuncture... ou de la sophrologie.

Pour réagir, partager votre expérience... rejoignez-nous sur NOTRE FORUM.


publicité