publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Que faire en cas d’éraflure ou de petite coupure ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Info produit - On pourrait le conseiller pour la trousse familiale des premiers secours. Ce produit vendu en pharmacie peut être utile en cas de plaie superficielle, d’éraflure, de coupure, de brûlure légère, ou même de coup de soleil...

Admettons-le, en cas d’éraflure ou de petite coupure, que cela soit pour un enfant ou un adulte, on ne sait pas toujours quoi faire. Et quel produit mettre sur la plaie. Et dans ce domaine, avec les remèdes de grand-mère, parfois sont proposées des solutions étranges… et inappropriées.

Parmi les produits disponibles vendus en pharmacie, et indiqués pour traiter ce genre de problème, Flamigel® crée les conditions optimales de cicatrisation. Il aide aussi à apaiser la douleur (3) liées à ces petites blessures grâce à l'effet "frais" de sa texture de gel.

Flamigel® crée un milieu humide, ce qui accélère la cicatrisation (1,2,3) (car contrairement à ce que l'on pourrait croire, laisser sécher ce genre de plaie ne facilite pas la guérison). Autre bénéfice : ce gel diminue les risques de cicatrice (1,2,3).

Des conseils pour bien l'utiliser

Avant d’appliquer le gel, sur une plaie préalablement nettoyée et séchée, veillez à avoir les mains propres.

Dans le cas d’une brûlure superficielle et d’une petite plaie, il suffit d’appliquer Flamigel®, sans frotter, une à deux fois par jour.

En cas de coup de soleil (ce qui correspond en fait à une brûlure superficielle), il faut répéter l’opération jusqu’à six fois par jour.

Une fois le gel appliqué, il suffit de recouvrir la plaie avec un pansement ou sparadrap qu’il faudra changer tous les jours.

En cas de petite plaie ouverte superficielle, il faut appliquer une couche de gel assez épaisse, environ 5mm d’épaisseur (ne pas en mettre sur les bords de la plaie).

Ensuite, recouvrez d’un pansement non adhésif stérile ou d'un bandage. Laissez Flamigel® tant que le gel reste intact. Lorsque la plaie commence à se refermer, appliquez à nouveau du Flamigel®, mais cette fois-ci en fine couche afin d’éviter la macération.

Veillez à vous laver les mains avant et après avoir été en contact avec le gel.

Sources :
(1) M. S. Agren et al. Occlusion versus air exposure on full-thickness biopsy wounds. Journal of wound care 2001 ; 10 (8) : 301 – 304.
(2) W. Wigger-Alberti et al. Using a novel wound model to investigate the healing properties of products for superficial wounds. Journal of wound care 2009 ; 18 (3) : 123 – 131.
(3) Notice d’utilisation.

?Composition de Flamigel :
Acide colloïdal hydrocolloïde, arginine, eau purifiée, macrogol, acide gras à chaîne ramifiée
(BCFA), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216),
méthyl-p-hydroxybenzoate (E218), EDTA-DiSodium.

Document établi en février 2015. Usage externe. En cas de plaies très suintantes ou infectées, ou si la plaie enfle, rougit ou devient douloureuse, ou s’il n’y a pas de début de cicatrisation après quelques jours, consultez un médecin. Lire attentivement les instructions figurant sur la notice. Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE.
Fabricant : Flen Pharma NV/SA, Blauwesteenstraat 87, 2550 Kontich, Belgique.
Distributeur : Abbott Products SAS, 42 rue Rouget de Lisle, 92150 Suresnes, France.

Flamigel® est vendu sous la forme d’un tube contenant 50 g de gel, au tarif d'environ 8,00 euros, en pharmacie (non remboursable).


publicité