publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chimiothérapie : limiter les effets secondaires

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2015)

© Shutterstock

La chimiothérapie est, avec la radiothérapie, l’hormonothérapie, la chirurgie et plus récemment, les thérapies ciblées, l'un des principaux traitements du cancer. Elle permet de s’attaquer aux cellules cancéreuses disséminées dans l’organisme.

Antimitotiques, cytostatiques, cytotoxiques... Il existe actuellement une cinquantaine de médicaments utilisés dans le traitement du cancer. Et des innovations en matière de chimiothérapie apparaissent chaque année.

Seul bémol, lors d’une cure de chimiothérapie, les cellules normales - comme celles de la moelle osseuse responsable de la fabrication des globules rouges et globules blancs, celles des cheveux ou du tube digestif - qui se multiplient souvent, risquent donc d’être atteintes par les médicaments de chimiothérapie. Ce qui explique la survenue possible d’effets secondaires de différents types touchant les cellules sanguines, l'appareil digestif , etc.

Ces effets secondaires engendrés par la chimiothérapie sont largement connus des cancérologues (ou oncologues) qui prévoient généralement un délai de "réparation" entre deux cycles de chimiothérapie. Et à chaque problème (ou presque) les médecins proposeront des solutions souvent bien efficaces.

Dans ce dossier, vous trouverez des explications sur le fonctionnement de la chimiothérapie et des conseils pour prévenir ou atténuer ses effets secondaires.

Lisez également l'interview d'un médecin spécialiste, le Dr Patricia Pautier, et le témoignage de Françoise qui a réussi à prévenir et à résoudre certains effets secondaires de son traitement.

 

Auteurs : Corinne Soulay, Dorothée Gebele et Dr Nicolas Evrard.
Consultant expert : Dr Patricia Pautier, cancérologue spécialisée en gynécologie et responsable de l'hôpital de jour à l'Institut de cancérologie Gustave Roussy (Villejuif).
Dernière mise à jour : août 2015.


publicité