publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Médiator : toutes les réponses à vos questions : les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Clémentine Fitaire

Interview du Dr Claude Colas, médecin spacialiste diabétologue.

Avez-vous beaucoup de patients qui vous contactent suite l'affaire du Médiator ?
Oui, beaucoup de patients m’en parlent évidemment. Certains ne savent plus vraiment s’ils en ont pris, et donc m’appellent. Alors, je vérifie dans leur dossier médical.

Aviez-vous souvent prescrit ce médicament ?
C’était un médicament indiqué chez les personnes diabétiques avec un surpoids et un bilan lipidique sanguin anormal. C’est un produit que j’ai personnellement très peu prescrit, car ses effets pour corriger la glycémie (taux de sucre dans le sang) et les lipides se sont avérés décevants. Par ailleurs, il était légitime de se méfier de son effet « amphétamine-like » qui agit sur le système nerveux et dont l’action est de couper l’appétit. C’était un médicament qui appartenait à la même famille que l’Isoméride qui avait été aussi retiré du marché en raison d’effets néfastes sur les valves cardiaques et d’un risque d’ hypertension artérielle pulmonaire.
Mais, il faut préciser que l’effet coupe-faim du benfluorex était apprécié des patients, car, quand le diabète se trouve déséquilibré, cela ouvre l’appétit.

Ce médicament a-t-il aussi été prescrit de manière inappropriée ?
Il y a sans doute eu un détournement de la prescription de ce médicament en raison de son effet coupe-faim et donc sur la perte de poids souhaitée... On peut sans doute déplorer une trop large prescription qui n’était pas légitime.

Quels médicaments peut-on prendre si l'on souhaite maigrir ?
Quelle que soit la méthode utilisée, on conseille aux personnes souhaitant perdre du poids d’être accompagnées par un professionnel de santé (médecin, diététicien, ou pharmacien). Il est important de contrôler sa perte de poids et de la maintenir au long cours, et surtout d’éviter un phénomène de rebond que l’on nomme l’« effet yoyo ». Un médicament à lui seul ne suffit pas pour perdre du poids. Actuellement, le seul médicament qui a une indication dans ce domaine est l’orlistat sous des conditions bien précises d’utilisation qui sont données par le médecin ou le pharmacien. Il ne faut pas surtout prendre un éventuel autre médicament.

Quel est le médicament aujourd'hui prescrit en première intention dans le diabète ?
En cas de diabète de type 2, le premier traitement consiste à corriger son alimentation, et à augmenter son activité physique. Si cela s’avère insuffisant, on prescrit généralement la metformine. C’est un médicament connu depuis près de 40 ans qui est bien toléré, mis à part parfois des désagréments digestifs bénins.


publicité