publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Prendre un médicament contre le cholestérol : comment savoir si j’ai trop de cholestérol ?

Publié par : Elide Achille (26. janvier 2016)

Comment savoir si j’ai trop de cholestérol ? Il n’y a pas de signes révélateurs d’une concentration trop élevée de cholestérol. Vous ne pouvez donc pas être alerté par une éventuelle modification de ce taux, à moins de procéder à un dépistage par une prise de sang, qui se fait à jeun. Cette prise de sang n’est pas systématique, elle est surtout indiquée dans certains cas :

> Chez les jeunes adultes ayant dans la famille des personnes avec hypercholestérolémie. Si la prise de sang ne révèle aucune anomalie du taux de cholestérol, il est inutile de la renouveler au moins dans les 5 années qui suivent. Sauf sila personne a gagné beaucoup de poids ou si ses habitudes de vie, son alimentation a beaucoup changé...

> Chez les personnes ayant des antécédents familiaux d’hypercholestérolémie, quel que soit l’âge.

> Chez les femmes utilisant un contraceptif oral, une prise de sang annuelle est nécessaire. En effet, la pilule est une combinaison d’hormones féminines (œstrogène et progestérone) qui tendent à élever le taux de cholestérol. Si celui-ci augmente sous pilule, votre médecin ajustera le type de contraceptif à utiliser.

> Chez les personnes en surpoids qui nécessitent une surveillance d’autres facteurs de risque, tels que les triglycérides.

> Chez les personnes qui ont des facteurs de risque dus à des pathologies et qu’il faut contrôler : hypertension artérielle, diabète, insuffisance rénale, désordres hormonaux comme une hypothyroïdie.

> Chez les hommes à partir de 50 ans, et chez les femmes à partir de 60 ans.

> Chez les personnes ayant souffert d’un problème cardiaque ou vasculaire plus ou moins sévère.

Cette liste n’est pas exhaustive, et votre médecin peut décider de vous prescrire une prise de sang pour contrôler le taux de LDL et HDL-cholestérol dans le sang. Cette mesure peut être prise comme simple précaution face à un facteur de risque très élevé, comme par exemple une alimentation très déséquilibrée, même s’il n’y a pas de surpoids, ou encore en cas de consommation élevée d’alcool ou de tabac.

Avoir trop de cholestérol

Le taux de cholestérol à partir duquel il faut prendre des mesures pour le faire baisser n’est pas le même pour tout le monde.

Votre médecin est le seul à pouvoir interpréter cette concentration dans le sang. D’une manière générale, plus il y a de facteurs de risque cardiovasculaire, plus le taux de LDL-cholestérol doit être bas.

Le choix de la conduite à avoir, souvent individuelle, se fait alors avec votre médecin traitant.

Ce taux de cholestérol, et en particulier de LDL-cholestérol à partir duquel un traitement est nécessaire, est défini par votre médecin traitant en fonction de vos facteurs de risque cardiovasculaire : hypertension artérielle, diabète, tabagisme, âge... En général, s’il y a plus de 3 facteurs de risque cumulés, on devrait avoir au maximum 1 gramme de LDL-cholestérol par litre de sang.

A lire aussi :
> Baisser la tension artérielle sans médicament


publicité