publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Quelles économies réalisées grâce aux génériques ? : Achat et remboursement des génériques

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les médicaments génériques sont moins chers à l’achat que les princeps et permettent donc un accès plus facile aux médicaments pour les patients. Par exemple, pour les maladies graves comme les cancers, des patients ont pu bénéficier de nouveaux traitements beaucoup moins chers, qui ont vu le jour ces 10 dernières années.

Des médicaments aussi contrôlés

Pourtant, des patients sont parfois réticents à prendre des génériques, alors que ces médicaments ne sont pas moins efficaces, ni sources de plus d’effets secondaires que les médicaments princeps.

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) contrôle les médicaments génériques de façon rigoureuse, et chaque année, environ 800 inspections sont réalisées. L’ANSM souhaite lutter contre les idées fausses et qu’une parfaite transparence soit établie sur les génériques.

Le remboursement des génériques

Le remboursement des génériques pour les patients

L’Assurance maladie prend en charge une partie ou la totalité du coût des médicaments, et la Carte vitale permet de ne pas avancer la partie prise en charge. C’est le tiers-payant.

Depuis juin 2012, le dispositif «tiers-payant contre génériques » a été appliqué sur l’ensemble de la France. Le tiers payant est réservé aux personnes acceptant les médicaments génériques quand il en existe pour les médicaments qui sont prescrits.

Et si vous refusez le médicament générique...

Si le médecin ne souhaite pas qu’un médicament prescrit soit remplacé par un générique, il précise sur l’ordonnance « non substituable ».

Il est aussi possible de refuser un médicament générique chez le pharmacien, mais dans ce cas, vous ne bénéficierez plus du tiers payant, ni de la transmission électronique de la feuille de soins. Vous devrez alors avancer les frais et le pharmacien rédigera une feuille de soins papier pour les médicaments dont vous avez refusé la substitution. Ensuite, vous devrez remplir la feuille de soins avec les vignettes des médicaments et l’adresser à la Caisse d’assurance maladie, avec le double de l’ordonnance, pour être remboursé. Le délai de remboursement sera plus long. Et dans ce cas, l'Assurance maladie appliquera le remboursement en se basant sur le TFR...

Le TFR, c'est quoi ?

Si vous voulez à tout prix obtenir le médicament d’origine, vous pouvez refuser le générique, et le TFR sera alors appliqué par l'Assurance maladie et la mutuelle.

Le TFR (tarif forfaitaire de responsabilité) est un tarif de référence calculé à partir du prix des médicaments génériques les moins chers. Si vous souhaitez un médicament de marque dont le prix dépasse le TFR, le surcoût est à votre charge.

Par exemple, si le médecin vous a prescrit un médicament coûtant 10 € et que vous refusez le générique à 8 €, le surcoût de 2 € sera à votre charge. Dans le cas où vous bénéficiez d'un taux de remboursement de 100%, votre prise en charge sera toujours de 100%, mais sur la base de ce nouveau tarif.


publicité