publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur et fièvre : paracétamol, aspirine ou ibuprofène ? : Le paracétamol, le mieux toléré

Publié par : Elide Achille (08. février 2013)

- Qu’est-ce que c’est ? Le paracétamol est la molécule la plus prescrite de France, commercialisée en pharmacie sous différents noms (Doliprane®, Efferalgan®...). C’est un antalgique non salicylé. Il n’appartient pas à la même classe de l’aspirine. Il n’y a donc pas de risque de saignements lorsqu’on en prend trop.

- Ses propriétés : Le paracétamol fait partie des antalgiques antipyrétiques (contre la douleur et la fièvre). C’est-à-dire qu’il lutte à la fois contre la douleur (par exemple les maux de tête) et contre la fièvre.

- Ses effets secondaires : Risque d’ hépatite médicamenteuse, surtout en cas de surdosage. La dose à ne pas dépasser chez l’adulte : 1 gramme, 4 fois par jour.

- Ses + : peu d’effets indésirables, bien toléré par l’organisme, compatible ponctuellement pendant la grossesse ou l’ allaitement.

- Ses - : le paracétamol n’a pas d’action anti-inflammatoire (donc, pas très indiqué sur les rougeurs, les gonflements, etc.).

- La posologie : Pour un adulte, 1 gramme, 4 fois par jour au maximum.

- L’avis du pharmacien : « Le paracétamol est un antalgique de première intention. Si l’on respecte la posologie, le paracétamol est mieux toléré que d’autres médicaments en vente libre. Cela dit, un surdosage au long cours pourrait entraîner des nausées et des douleurs abdominales, voire un risque pour le foie. Le paracétamol couvre toutes les formes courantes de douleurs modérées, mais pas les migraines qui requièrent une consultation ainsi qu’une prise en charge spécifique. »


publicité