publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Anticoagulant : Les nouveaux anticoagulants

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. juillet 2014)

Les anticoagulants oraux non antivitamine K (AONV, on les appelle aussi les NACO ou les OAD) sont les anticoagulants de nouvelle génération. Ils sont au nombre de 3 : l’apixaban (Eliquis®), le rivaroxaban (Xarelto®) et le dabigatran (Pradaxa®). Ils ont l'avantage de ne pas nécessiter de surveillance médicale par INR contrairement aux antivitamines K. Un avantage... mais c'est aussi un inconvénient, car on pourrait craindre une mauvaise efficacité de ces nouveaux médicaments, ou la survenue d'effets secondaires graves. Les premières études sur l'utilisation de ces nouveaux traitements sont cependant rassurantes. A noter qu'un test sanguin de suivi est actuellement en cours d'élaboration.

En revanche, ces médicaments ont l'inconvénient de ne pas avoir d'antidotes en cas de surdosage (l'industrie pharmaceutique travaille pour en mettre un au point).

Une alternative aux AVK
Ces nouveaux anticoagulants oraux non antivitamine K ne doivent pas être prescrits en première intention (on donne généralement des antivitamines K). Et si ces derniers sont mal tolérés, s'ils sont contre-indiqués, ou si l'INR ne parvient pas à être à des valeurs comprises entre 2 et 3, alors le médecin peut envisager les anticoagulants oraux non antivitamine K. Bref, comme l'indique la Haute Autorité de Santé dans son avis de 2013, ces nouveaux médicaments doivent être considérés comme une alternative aux antivitamines K.


publicité