publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Anticoagulant : tout ce qu'il faut savoir

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. juillet 2014)

© Jupiterimages/Brand X Pictures

En France, plus de 600 000 personnes prennent des traitements par anticoagulants. Ces traitements par anticoagulant sont destinés à fluidifier le sang pour empêcher la formation de caillots, et permettent d'éviter de graves accidents cardio-vasculaires.

La formation d’un caillot est très dangereuse, car ce dernier pourrait plus ou moins obstruer un vaisseau et donc gêner la circulation sanguine. Il peut aussi se détacher et migrer ensuite vers une artère du cerveau, par exemple, provoquant alors une attaque cérébrale (accident vasculaire cérébral).

La majorité de ces traitements anticoagulants font partie de la famille des antivitamines K (AVK). Mais ces médicaments doivent être pris avec précaution et le suivi médical doit être rigoureux.

A noter que depuis quelques temps, il existe de nouveaux médicaments anticoagulants (appelés les Naco ou les Oad) qui ne sont pas des antivitamines K. Aujourd'hui, ces traitements ne sont pas prescrits en première intention. Ils sont réservés dans des cas bien précis... mais peut-être que dans le futur, seront-ils de plus en plus utilisés.

A quoi servent exactement les traitements par anticoagulant ? Quels sont les modalités de ces traitements ?

Découvrez dans notre article tout ce qu’il faut retenir au sujet ces médicaments anticoagulants (AVK et nouveaux), grâce aux conseils d'un cardiologue. Lisez pour terminer le témoignage de Monique, sous traitement par anticoagulant AVK depuis 4 ans.

Auteur : Ladane Azernour Bonnefoy.
Consultant expert : Professeur Gérard Helft de l'Institut de cardiologie de la Pitié-Salpêtrière (Paris).
Dernière remise à jour : juillet 2014.


publicité