publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chirurgie bariatrique : 10 choses à savoir avant de se lancer

Publié par : rédaction Onmeda (24. janvier 2017)

© Shutterstock

La chirurgie bariatrique fait maintenant partie intégrante du traitement de l’obésité et de ses complications.

Elle est accessible aux patients présentant un IMC >40 ou >35 avec complications (diabète de type 2, hypertension artérielle, syndrome d’apnée du sommeil, et/ou complications articulaires sévères), après échec d’une prise en charge nutritionnelle bien conduite d’au moins 6 à 12 mois.

  1. Les deux techniques les plus utilisées actuellement sont la sleeve gastrectomie (retrait des 2/3 de l’estomac) et le bypass gastrique (réduction de l’estomac et dérivation de l’intestin). Ces opérations de chirurgie bariatrique ne sont pas réversibles et le bypass nécessite une supplémentation vitaminique à vie.
  2. La préparation avant chirurgie est primordiale afin d’identifier les causes responsables de la prise de poids, permettre un cheminement suffisant pour anticiper au mieux les difficultés post-opératoires et espérer un résultat durable.
  3. Après la chirurgie bariatrique, votre alimentation devra être adaptée à la capacité diminuée de votre estomac et rester variée et équilibrée : afin d’assurer une perte de poids optimale sur le long terme, et de couvrir tous les besoins de votre organisme.
  4. Manger lentement, bien mâcher et ne prendre que de petites bouchées (par ex : diminuer la taille de vos assiette peut vous aider). La sensation de faim étant diminuée, il est conseillé de conserver un rythme alimentaire de 3 petits repas principaux par jour et 2 à 3 collations dans la journée.
  5. Après la chirurgie bariatrique, il faudra apporter en priorité le « carburant » nécessaire à votre corps pour fonctionner, à savoir : les féculents ou sucres lents (pain, pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, semoule...) et ne pas se forcer à manger en cas de douleurs à l’estomac (risque plus élevés avec les aliments trop salés et trop sucrés).
  6. L’apport de protéines est également primordial pour éviter la dénutrition et la fonte musculaire (100g de viande /poisson / œufs ou équivalents de protéines végétales). Vous pouvez également enrichir les purées et potages avec de la poudre de lait, des œufs, du fromage ou de la poudre de protéines (remboursée si prescrit par votre médecin).
  7. L'une des contraintes apparaissant après la chirurgie bariatrique concerne l'hydratation. Evitez de boire 30 minutes avant et pendant les repas et contre-indiquez les boissons gazeuses (bière, champagne, sodas, eaux gazeuses,…) car il y a un risque de dilatation de l’estomac. Il est possible d’observer des modifications du gout (le plus souvent des dégouts), plus fréquemment dirigées vers la viande rouge, les laitages ou les œufs.
  8. Si vous fumez : un sevrage tabagique est fortement conseillé dès la période pré-opératoire (augmente les risques de complications post opératoires comme les fistules). Le tabac risque également de vous couper l‘appétit après chirurgie.
  9. La chirurgie bariatrique implique des efforts alimentaires mais... l’alimentation doit rester un moment de plaisir. Les envies, les compulsions, ce que vous appelez parfois vos « vieux démons » peuvent revenir. N’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé : discutez autour des émotions peut aider à atténuer les compulsions.
  10. Par ailleurs, après la chirurgie bariatrique, il est conseillé de surveiller de votre poids, en vous pesant 1 fois par semaine (pas plus !) et dans les mêmes conditions. Au début, la perte de poids peut être importante. Après 18 mois environ, le poids commence à se stabiliser, il se peut même qu’il y ai un petit rebond de poids (ce qui est tout à fait normal). Sur le long terme, votre poids ne devrait plus varier si vous conservez un mode de vie sain, avec la pratique régulière d’une activité physique et une alimentation variée et équilibrée.

En vidéo : des exercices adaptés aux personnes en surpoids

Quels exercices peut-on conseiller aux personnes en surpoids ? Une coach nous montre des exercices adaptées...

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Surpoids et Obésité, Nutrition ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :
L'anneau gastrique
Maigrir : tout savoir sur la sleeve
Cuisinez en faisant le plein de vitamines
Aliments qui contiennent des protéines
Obésité : les régimes qui peuvent être dangeureux 

Auteur : Dr Iléana de LAMETH, médecin endocrinologue-nutritionniste

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité