publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’hypnose pendant la grossesse : pourquoi et comment ?

Publié par : rédaction Onmeda (02. novembre 2016)

© Shutterstock

Aujourd’hui grâce à la péridurale on n’enfante plus dans la douleur. Mais est-ce suffisant pour vivre pleinement son accouchement et amorcer sereinement le lien mère-enfant ? L’hypnose pendant la grossesse, plus précisément l’HypnoNatal, aiderait les femmes à mieux vivre leur corps de la grossesse à l’enfantement. Nous faisons le point sur cette méthode destinée aux futures mamans.

L’hypnose pendant la grossesse, dite HypnoNatal a été introduite en France par Lise Bartoli, psychologue clinicienne et hypnothérapeute au début des années 90 et se développe largement aujourd’hui. « C’est une méthode de relaxation corporelle et mentale associée à l’hypnose. En sollicitant son inconscient, l’HypnoNatal accompagne la femme enceinte dès le cinquième mois jusqu’à l’accouchement » explique Candice Levy, praticienne HypnoNatal et naturopathe à Paris. Elle se pratique en 4 séances d’1h30. Durant chaque séance, un thème est abordé et un entraînement d’hypnose est pratiqué.

Une grossesse plus cool…

C’est avant tout une méthode d’entrainement et de relaxation qui allie l’imaginaire, la poésie, la visualisation positive. Par l’hypnose, c’est-à-dire l’état modifié de conscience, on se déconnecte de l’automatisme cérébral et on se relie à la partie la plus intime de nous-mêmes : notre inconscient. « On a les solutions à l’intérieur de nous mais il faut aller les chercher et trouver nos propres ressources qui sont énormes. » s’enthousiasme la thérapeute. « Les premières séances vous recontactent avec votre confiance en vous et développent votre assurance » assure Candice Lévy. Comment ? En relaxant son corps et ses pensées. « L’hypnose pendant la grossesse apprend à gérer les déséquilibres liés à la grossesse (maux de dos, vomissements…), et à agir mentalement sur les éventuelles douleurs. » précise l’hypno-thérapeute. À la fin des séances, un livret et des CD audio sont remis afin de entraîner chez soi jusqu’au jour J. 

… et un accouchement plus serein

En plus de faciliter l’expérience de la grossesse, les séances d’hypnose pendant la grossesse bénéficient à l’accouchement. « Au moment de votre accouchement vous saurez vous reconnecter plus vite à votre instinct, et ainsi retrouver plus aisément les ressources et la confiance pour mieux vivre votre accouchement » explique Candice Lévy. Ce meilleur contrôle permet de réduire le temps du travail et moduler la puissance des contractions et la perception de la douleur. Ce qui peut réduire éventuellement les complications et l’utilisation d’instruments. « Après l’accouchement, avec deux séances supplémentaires vous pourrez aussi apprendre à mieux gérer l’allaitement par exemple ou récupérer votre énergie et un sommeil réparateur. » ponctue l’hypno-thérapeute.

Et le père dans tout ça ?

« La dernière séance avant l’accouchement fait participer le père du bébé, conclut Candice Lévy. Il ne fera pas d’hypnose à proprement parler mais va s’entraîner pour s’adapter à l’environnement médical, mieux soutenir la maman le jour J et vivre pleinement ce grand événement.

Voici les explications en vidéo  :

Candice Levy, naturopathe spécialisée en périnatalité est un des praticiens testés et validés du site Médoucine.com, la médecine douce en toute confiance.

BanniereMedoucine

A lire aussi : 
> Acupuncture et grossesse
> Sophrologie et grossesse
> Grossesse et ostéopathie
> Préparation à l'accouchement : toutes les méthodes

En savoir plus sur l'hypnose :
> L'hypnose pour dormir
> L'hypnose pour arrêter de fumer
> L'hypnose pour maigrir

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous sur nos FORUMS Grossesse, Accouchement ou Un médecin vous répond !

Auteur : Sylvie Mahenc


publicité