publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La naissance

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. avril 2016)

Au bout de 9 mois d'attente, le jour de la naissance de bébé arrive enfin. Moment à la fois tant attendu et redouté. Les contractions se régularisent, elles deviennent rapprochées et douloureuses. C'est le moment de se partir à la maternité en ayant pris soin auparavant de prendre la valise de maman et de bébé.

Si l'accouchement est une épreuve pour la maman, la naissance en est aussi une pour le bébé. De l'étroit espace de l'utérus, le nouveau-né passe à l'air libre. En quelques minutes, il change d'environnement, passant du milieu liquide au milieu aérien, et doit s'y adapter rapidement.

La naissance :  comment ça se passe ?

Le bébé joue un rôle essentiel dans le déclenchement du travail. Il se présente dans 95% des cas la tête en bas, on dit que c'est une présentation « céphalique », la plus favorable à l'accouchement.

Dans 4% des cas, le foetus est en position assise dans le ventre de sa mère, c'est la présentation par le siège. Le pronostic de l'accouchement par voie basse est très variable selon les écoles, et une césarienne peut être discutée car c'est un accouchement plus risqué par rapport à une présentation céphalique.

Le monitoring à la maternité

Une fois arrivée à la maternité, la sage-femme ou le médecin accoucheur vous prendra en charge. On met en place un monitoring afin d'apprécier le bien-être de votre bébé par son rythme cardiaque, ainsi que la fréquence de vos contractions. On vous fera un toucher vaginal pour savoir ou vous en êtes du travail. On évaluera les caractéristiques du col de votre utérus (sa dilatation, sa longueur, sa consistance ainsi que sa position) et la hauteur de la tête de votre bébé par rapport à votre bassin.

L'effacement et la dilatation du col de l'utérus

En fin de grossesse, en général, le col de l'utérus est fermé, long, tonique et postérieur. Les contractions associées à la libération d'hormones et à l'appui de la tête de votre bébé vont agir sur le col de l'utérus. Au fur et à mesure du travail, pour un premier bébé, le col va commencer à se raccourcir, il deviendra mi-long, court puis effacé, c'est ce que l'on appelle l'effacement du col. Une fois le col effacé, l'étape de dilatation commence. Le col va s'ouvrir progressivement (en moyenne de 1 cm par heure) jusqu'à 10 cm, on dit alors que vous êtes à dilatation complète.

Si vous avez déjà accouché, l'effacement et la dilatation de votre col se font souvent en même temps. Le travail est plus rapide.

L'engagement de la tête de bébé dans le bassin

Pendant le travail, votre bébé va fléchir sa tête et l'orienter dans un des diamètres obliques de votre bassin. C'est le diamètre le plus large. Au fur et à mesure, sa tête va descendre. On parle d'engagement de la tête lorsque la partie la plus large de la tête du bébé a franchi la partie la plus étroite de votre bassin. Une fois sa tête engagée, elle va descendre dans le bassin sous l'effet des contractions utérines.
Même si vous êtes à dilatation complète, il est possible que la sage-femme se donne du temps afin de laisser votre bébé descendre le plus possible par lui-même dans votre bassin. Ainsi, plus sa tête sera basse et prête à sortir, moins vous pousserez et plus ce sera facile.

L'expulsion

Lors de l'expulsion, vous allez pousser de toutes vos forces pour faire sortir la tête de votre bébé. La sage-femme vous guidera et vous soutiendra. Une fois la tête sortie, vous avez fait le plus difficile. La sage-femme dégagera l'une après l'autre les épaules de votre bébé puis le reste de son corps. Vous pourrez alors tendre les bras pour venir chercher votre enfant. Le papa, s'il le souhaite, pourra couper le cordon ombilical. Si votre nouveau-né va bien, on peut le laisser en peau à peau contre vous et lui présenter directement le sein si vous avez choisi de l'alimenter de cette façon.

Quelquefois, le bébé ne supporte pas bien les efforts expulsifs. La sage-femme peut être alors amenée à appeler le médecin pour faire une aide à l'expulsion par une ventouse ou des spatules.

Le décollement du placenta

Une fois votre bébé contre vous, on attend que le placenta se décolle (30 minutes maximum après l'accouchement). Vous pousserez une ou deux fois pour le faire sortir.

La sage-femme vérifiera l'état de votre périnée et pratiquera des points de suture si elle constate une déchirure, ou si une épisiotomie a été nécessaire.

A voir aussi : notre vidéo sur la délivrance après l'accouchement

La délivrance lors d'un accouchement correspond à l'expulsion du placenta avec ses membranes et le cordon. Elle survient après l'accouchement proprement dit : Les contractions utérines se poursuivent jusqu’à ce que le bébé et le placenta soient délivrés.

A lire aussi : 
> Préparation à la naissance et à l'accouchement dans l'eau
Le projet de naissance
> Le faire part de naissance

Auteurs : Julie Martory et Clémentine Fitaire
Consultante : Bérengère André, étudiante en école de sage-femme.


publicité