publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La prolactine : à quoi sert cette hormone ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. septembre 2013)

La prolactine intervient dans le processus de la lactation. C'est une hormone libérée par une petite glande située à la base du cerveau (l'hypophyse) et normalement sécrétée après l'accouchement.

Sa sécrétion est due à la chute brutale des oestrogènes et de la progestérone suite à la disparition du placenta lors de l'accouchement.

Dans certains cas, en dehors d'une grossesse, il peut se produire une sécrétion anormale de prolactine.

Pour l'allaitement de bébé


Quel est son rôle ?
Le processus de la lactation débute pendant la grossesse, mais c'est bien sûr surtout après la naissance du bébé, que le taux de prolactine augmente et provoque alors la montée de lait chez la mère. Plus précisément, cette hormone déclenche la fabrication de lait au niveau des alvéoles du sein lorsque le bébé tête. Plus le bébé tétera, plus la maman produira de prolactine.

Les taux de prolactine sont également plus élevés la nuit, ce qui permet les tétées nocturnes.

A noter que la lactation est sous la dépendance d'une autre hormone : l'ocytocyne.

En dehors de tout contexte de grossesse, une sécrétion anormale de prolactine peut avoir différentes origines.

Conseil pour l'allaitement : Donnez le sein aussi souvent que bébé réclame ! En effet, plus les tétées sont fréquentes, plus votre taux de prolactine restera élevé. Du lait sera ainsi fabriqué régulièrement !

Quand la prolactine diminue-t-elle ?
L'amplitude des pics de sécrétion de prolactine diminue avec le temps. Que la mère allaite ou non, l'hormone commence à diminuer vers le 15ème jour après la naissance du bébé, et se normalise en 4 à 6 semaines.


publicité