publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La rééducation périnéale après l'accouchement : comment ça se passe ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. avril 2016)

La rééducation périnéale doit être pratiquée par des professionnels qualifiés dans les 3 mois qui suivent l'accouchement ou un peu plus tard pour les femmes qui sont encore en période d'allaitement.

Elle peut être réalisée soit par un kinésithérapeute ayant suivi une formation spécifique, soit par une sage-femme. Adressez-vous éventuellement à votre gynécologue qui saura sans doute vous recommander une personne sérieuse et compétente.

Les séances

La rééducation périnéale après l'accouchement comporte 10 à 15 séances, de 20 à 30 minutes chacune, à raison de 2 à 3 fois par semaine. Elle est automatiquement prescrite aux femmes qui sortent de la maternité, la Sécurité Sociale remboursant totalement jusqu'à 10 séances chez un kinésithérapeute ou une sage-femme.

La première séance est cruciale !

La première séance  dure environ 45 minutes et permet de dialoguer avec le soignant. Car, bien que la rééducation périnéale soit souvent réalisée à l'aide d'instruments, elle ne se résume pas à un « branchement » de la patiente sur une machine.

Le praticien, qui procède bien sûr à un examen, prend le temps de vous interroger et de vous connaître. Il vous donne des informations concernant la région pelvienne, à l’aide éventuellement de schémas anatomiques simplifiés de votre appareil uro-génital. 

Puis il vous fait faire divers exercices afin de réveiller cette zone et que vous en preniez physiquement conscience. Ces exercices n’ont pas pour objectif de faire du « gros muscle » mais du « muscle intelligent » !

La clé du succès  de la rééducation périnéale

La clé du succès de la rééducation réside dans la présence du soignant à coté de la personne pour expliquer, éventuellement corriger la réalisation des exercices. Les séances sont prescrites de 2 à 3 fois par semaine. Généralement, entre 10 et 20 séances avec le soignant sont nécessaires pour retrouver une élasticité et un tonus suffisant de la musculature du périnée.

Cependant, il est impératif d'effectuer aussi une rééducation chez soi. Ainsi, il faut réaliser des exercices d'auto-rééducation dont les gestes et les mouvements sont expliqués et montrés par le soignant. On peut aussi utiliser à domicile un appareil de rééducation spécifique.

Une efficacité d'environ 80 %

Si cette rééducation est correctement conduite, l'efficacité annoncée par les professionnels de la santé est de l'ordre de 80 %. En cas d'échec de la rééducation périnéale, le gynécologue ou l' urologue pourra proposer d'autres solutions, médicamenteuses ou chirurgicales en fonction du problème initial, de la pathologie, etc.

 

A voir : des exercices en vidéo pour muscler votre périnée

Suivez les exercices et conseils de notre coach qui proposent quelques exercices doux pour musclerle périnée. Attention : Ces exercices proposés par le coach sportif ne remplacent en aucun cas une rééducation périnéale effectuée par un kinésithérapeute !


publicité