publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Partir en thalasso après la grossesse : précautions et contre-indications

Publié par : Clémentine Fitaire (08. juin 2011)

Une cure post-natale ne peut pas être envisagée dans les premières semaines qui suivent l’accouchement.

  • En effet, il est conseillé d’attendre deux à trois mois, c'est-à-dire la fin de la rééducation périnéale.
  • De plus, pour les mères qui allaitent, il est peut-être plus simple d'attendre la fin de l’ allaitement pour profiter pleinement de sa thalasso.
  • Il est également conseillé d'attendre que les premiers vaccins de votre bébé soient effectués.

Dans tous les cas, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin traitant avant d’effectuer une cure post-natale.
 

L’encadrement de la cure :

  • En début de cure, une consultation médicale peut vous être proposée afin de faire le point sur d’éventuelles contre-indications particulières concernant les soins.
    Dans certains centres de thalassothérapie, cette consultation est obligatoire, et n’est pas toujours remboursée par la Sécurité sociale.
  • Certains centres de thalassothérapie font également appel à un kinésithérapeute pour les séances de rééducation spécifique ou de gymnastique abdominale.
  • Une nurserie est à disposition dans la plupart des centres, afin de prendre en charge votre bébé pendant vos soins.

Faites attention : leur prix n’est pas toujours compris dans le forfait de la cure. Renseignez-vous donc au préalable.

 

Les précautions et les contre-indications

Les précautions pour entamer une cure post-natale diffèrent selon chaque personne.

Mais d’une manière générale il est conseillé d'attendre le retour de couches (environ deux mois après l’ accouchement pour les femmes qui allaitent) avant d’entamer la cure.

Pour les femmes qui ont eu un accouchement avec des complications (infection, hémorragie...), il sera conseillé d’attendre plus longtemps et de demander au préalable l’avis d’un médecin ou du gynécologue.

D’autre part, pour les femmes sujettes à des problèmes de circulation sanguine, il sera conseillé d’utiliser plutôt des eaux tièdes que chaudes durant les soins.


publicité