publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le cuivre : ça sert à quoi ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. juin 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

Le cuivre est un oligo-élément qui a une action à différents niveaux de l'organisme dont des os, les articulations, le sang, le foie. Attention à l'excès de cuivre dans l'organisme qui peut entraîner - à la longue - une grave intoxication !

A quoi sert-il ?

Le cuivre est un oligo-élément impliqué dans le fonctionnement de plusieurs enzymes. Il intervient dans la fabrication des fibres collagènes, et favorise à maintenir en bonne santé os, cartilages et tendons.

Le cuivre participe aussi à la fabrication de l'hémoglobine. Cet oligo-élément est stocké dans différents organes : le foie, les muscles, le système nerveux.

Traitement de l'arthrose, prévention des maladies cardiovasculaires

Le cuivre a des propriétés anti-oxydantes, aussi est-il utilisé dans des soins anti-vieillissements de la peau.

Il peut être recommandé dans le traitement de l'arthrose, et des maladies cardiovasculaires (diminuant le taux de cholestérol sanguin).
Ses effets ne s'appliqueraient en réalité que dans des cas de carence.

Un manque de cuivre peut se manifester par :

  • une fatigue liée à une anémie, 
  • une fragilité ostéo-articulaire.

Les personnes âgées risquent plus facilement de souffrir d'un déficit en cuivre.

A voir  : l'arthrose expliquée en vidéo

L’arthrose peut affecter une quelconque articulation du corps. Sa cause demeure inconnue, mais le vieillissement joue un rôle important dans le développement de cette maladie. Explications en vidéo...

Apport nutritionnel conseillé

L'apport nutritionnel conseillé pour le cuivre se situe entre 1,5 et 3 mg par jour, pour un adulte.

Les femmes enceintes ou allaitant, ainsi que les malades du foie ou des reins ne doivent pas dépasser cette dose.

Une prise supplémentaire de cuivre doit être évitée chez les personnes souffrant de la maladie de Wilson, une maladie génétique rare qui se caractérise par une accumulation de cuivre en particulier dans le foie et dans d'autres organes.
Les symptômes surviennent vers l'âge de vingt ans : problèmes hépatiques et sanguins, douleurs osseuses liées à un défaut de minéralisation, etc.

Une alimentation équilibrée suffit à remplir les besoins quotidiens en cuivre. L'utilisation de compléments de cuivre n'est pas recommandée par les médecins, sauf dans le cas de maladies très spécifiques (comme la maladie héréditaire de Menkes).

Dans quels aliments trouve-t-on du cuivre ?

On peut trouver du cuivre dans différentes familles d'aliments (par ordre décroissant) :

  • Le foie et les rognons,
  • Les fruits de mer,
  • Le chocolat,
  • Les noix, les graines, le son, le germe de blé,
  • Les légumes secs.

Conseil : Evitez de prendre des compléments de cuivre sans avis médical. Généralement, une alimentation équilibrée en apporte suffisamment.

En images : 11 mythes sur l'alimentation

Sources et notes : Dosage du cuivre urinaire, mars 2006, Haute autorité de santé (HAS).

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Intoxication alimentaire : des symptômes aux traitements
> Le phosphore : ça sert à quoi ?
> Manque de fer : des causes aux conséquences
> Digestion : comment s'assimilent vitamines et minéraux ? (VIDEO)

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité