publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le manque de potassium : Les symptômes et les causes

Publié par : Elide Achille (24. novembre 2015)

Un manque en potassium peut entraîner une forte sensation de fatigue, une faiblesse et des crampes musculaires, une constipation, une apathie. Il peut être grave chez des personnes souffrant d'affections cardiaques, pouvant causer des troubles du rythme cardiaque.

Les causes d'une hypokaliémie

Les sources alimentaires de potassium sont nombreuses. L'hypokaliémie, ou manque de potassium, est donc rarement due à un apport insuffisant de potassium dans l'alimentation, ou à un déséquilibre majeur de l'alimentation.

Les situations qui favorisent une perte de potassium sont souvent d'origine digestive ou urinaire.

Une carence en potassium peut être ainsi provoquée par :

  • la prise de médicaments diurétiques souvent utilisés pour traiter l'hypertension artérielle (qui vont provoquer une forte élimination de potassium par les urines), de laxatifs ou de corticoïdes;
  • des vomissements et diarrhées répétés à long terme.

Pour surveiller le taux de potassium présent dans l'organisme, le médecin pourra prescrire une prise de sang. Normalement, le résultat devrait être compris entre 3,5 et 4,5 mmol/l ou mEq/l.

Aussi, en cas de manque de potassium provoqué par des médicaments, le médecin devra en prendre compte, éventuellement changer de médicament. Ou proposer au patient de favoriser la prise de certains aliments riches en potassium, voire de prendre un complément alimentaire ou un médicament à base de potassium.

Il est plutôt rare qu'une personne veillant à une alimentation équilibrée et consnommant donc fruits et légumes au quotidien souffre d'une hypokaliémie. Pour prévenir le risque d'un manque de potassium, voici 10 règles pour une alimentation saine et équilibrée :

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité