publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Baisse de libido : les conséquences

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2016)

Malgré une libido en berne, il est important de ne pas perdre de vue que l’on est deux dans cette relation.

Repousser les avances de son partenaire, ça passe une fois, deux fois... mais quand il devient systématique, ce refus peut avoir des conséquences sur le couple. Et ceux pour qui l’amour tient une place importante dans la relation, pourraient en effet mal s’accommoder de ces périodes de vaches maigres.

Savoir gérer sa frustration

Une vie sexuelle au point mort est souvent le signe d’un malaise. Le danger ici : que ce qui est à l’origine un problème personnel, ne se transforme en une situation pesante pour le couple, en particulier pour celui qui « reste sur sa faim ».

Reconnaître les besoins de son partenaire, dialoguer, le rassurer... permet de dédramatiser la situation, mais surtout de lui faire comprendre que le malaise ne vient pas de lui, et que son attitude n’est en rien responsable de votre manque d’intérêt pour « la chose ».

La frustration est un sentiment inévitable, mais tout l’enjeu ici est de faire en sorte qu’elle ne devienne pas une source de tensions qui pourrait aboutir à une remise en question du couple. C’est votre vie sexuelle qui est sur « pause », pas votre relation.

L’occasion de se rapprocher

Ce n’est pas parce que l’on a pris le « contrôle » de la vie sexuelle du couple que, de son côté, on vit bien la situation. Les périodes de baisse de désir s'accompagnent souvent d'une brochette de sentiments contradictoires qu’il faut gérer en plus d’un compagnon frustré.

Parce que l’on ne se sent pas bien, qu’à force de dire non à son partenaire, il est devenu moins entreprenant, parce que ces temps-ci on est moins marrante que d’habitude, on accumule les pensées négatives et on en vient à se dévaloriser.

Très souvent on se sent aussi coupable. De ne pas retrouver le désir (mais qu’est-ce qui cloche ?), de ne pas pouvoir satisfaire son partenaire... et lorsque la situation dure, on se pose alors des questions sur l’avenir de son couple et sur sa responsabilité dans la dégradation de la relation.

Pourtant, les périodes difficiles peuvent être l'occasion de se rapprocher. Les reproches que l’autre nous adresse parfois (« tu ne me désires plus, tu ne m’aimes plus ou quoi ? ») ne sont bien souvent que l’expression, maladroite, de son angoisse (de ne plus être aimé, de ne plus être désiré, mais aussi de nous perdre...).

Là encore, la communication, le dialogue, restent la clé pour éviter les malentendus. L’aide d’une tierce personne peut s’avérer utile pour exprimer ce qui peut avoir du mal à sortir, et délier les tensions ou les ressentiments qui ont pu naître.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ? Rendez-vous dans nos FORUMS Sexualité ou Libido et troubles sexuels ! Ou posez vos questions à un professionnel dans notre FORUM Un médecin vous répond !

A lire aussi :
> Booster sa libido avec des méthodes naturelles
> Sex Toys : comment bien les choisir


publicité