publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Baisse de libido : et chez l'homme ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2016)

Un homme qui n'a pas ou plus envie de faire l'amour avec sa partenaire paraît toujours suspect, car, c’est bien connu, un homme a toujours envie de faire l’amour... ou presque. Alors s’il refuse, c’est forcément qu’il y a anguille sous roche et on s’imagine tout de suite le pire : il ne m’aime plus, il me trompe, il va me quitter...

Certains clichés ont la vie dure. Pourtant, les hommes, au même titre que les femmes, ne sont pas épargnés par les baisses de libido passagères, et connaissent eux aussi des périodes « sans ».

Ce qui rend le « diagnostic » difficile ici, c’est, encore et toujours, un manque de communication. Les hommes s’expriment en effet beaucoup moins facilement que les femmes, et ont souvent du mal à parler de ce qui ne va pas. C’est encore plus vrai en matière de sexualité.

Pour se rassurer, il peut être utile de vérifier que cette baisse de désir ne cache pas un problème d’ordre physiologique ou organique (problème d’érection ou d’éjaculation, par exemple). Cet état peut être la conséquence, ici aussi, d’une période de stress, d’un surmenage, d’une baisse de régime générale... ou peut être lié à une affection particulière (vasculaire, métabolique...).

L’essentiel est donc d’en parler à deux, car des difficultés sexuelles ont souvent un impact beaucoup plus important et dévastateur chez un homme que chez une femme. Un homme qui « n’assure » pas, se sent atteint dans sa virilité, et cette baisse de désir ponctuelle pourrait entraîner une baisse sévère de la confiance en soi et de l’estime de soi.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ? Rendez-vous dans nos FORUMS Sexualité ou Libido et troubles sexuels ! Ou posez vos questions à un professionnel dans notre FORUM Un médecin vous répond !

A lire aussi :
> Les clés d'une sexualité épanouie
> Problème d'érection : comment en parler à son partenaire ?


publicité