publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Quand baisse le désir sexuel, on fait quoi ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2016)

© Jupiterimages/Wavebreak Media

Avoir moins envie de faire l’amour après plusieurs mois ou plusieurs années de relation, ça n’a rien d’anormal. Aussi, dans la vie d'un couple, une baisse de libido temporaire ne devrait pas être source d'inquiétude.

En effet, une baisse de la libido passagère ou une libido moins importante après quelques années de vie de couple ne signifie pas que l’on désire moins son partenaire : une fois dépassé le stade de la séduction, on est ensuite dans la construction du couple, de l’intimité, de la complicité...

Mais il arrive parfois que le désir sexuel ne soit plus (du tout) au rendez-vous. Pour différentes raisons, on n’a pas envie de faire l'amour ce soir, ni demain, ni la semaine prochaine, ni après...

La sexualité est une chose complexe qui prend en compte une dimension psychologique importante. Et comme souvent quand la tête ne va pas, le corps ne suit pas. Mais quand la perte de libido, le désintérêt pour la sexualité, est plus que passager, qu’il fait grincer quelques dents (chez son partenaire), on commence alors à se poser des questions et à douter.

Quand baisse la libido, faut-il y voir le signe que son couple bat de l’aile ? Que les sentiments ont disparu ? Faut-il s’inquiéter ? Et comment, malgré tout, maintenir un lien avec son partenaire ?

Dans ce dossier, quelques réponses sur les causes de cette baisse de désir sexuel et les conséquences qu’elle peut avoir sur le couple. Grâce aux conseils de Joelle Mignot, sexologue, apprenez quelle est l’attitude à adopter en cas de perte de la libido, pour vivre au mieux cette passe difficile. Et pour vous rassurer, ne manquez pas non plus le témoignage d’Estelle.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ? Rendez-vous dans nos FORUMS Sexualité ou Libido et troubles sexuels ! Ou posez vos questions à un professionnel dans notre FORUM Un médecin vous répond !

Auteur : Stéphanie Thibault.
Consultant expert : Joelle Mignot, psychologue et sexologue clinicienne, responsable d'enseignement du DIU de sexologie à la Faculté de Médecine de Paris XIII-Bobigny.


publicité