publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hermaphrodite - ambiguïté sexuelle : Comment définir le sexe ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juin 2014)

Une ambiguïté sexuelle découverte à la naissance constitue une urgence. Il peut s'agir de l'expression d'une maladie (hyperplasie congénitale des surrénales), entraînant une perte importante de sel. Si cette possibilité est éliminée, il est urgent d'attribuer un sexe à l'enfant.
Le sexe n'étant pas défini, c'est l'équipe médicale, accompagnée des parents, qui devra choisir quel sera le sexe du nouveau-né.

Pour orienter leur choix, les médecins procèderont à des explorations médicales : une analyse biologique des organes reproducteurs, des analyses génétiques, ainsi qu'un dosage hormonal. Pour cela, une large équipe médicale travaillera en symbiose, durant la grossesse et après la naissance : pédiatres, radiologues, endocrinologues, généticiens, pathologistes, psychologues...

Pour se « sortir » de cet état d'hermarphrodite, le choix du sexe dépend de l'aspect des organes génitaux externes, des possibilités de reconstruction chirurgicale, de l'anatomie des organes génitaux internes ainsi que de la cause exacte de l'ambiguïté.

Les désordres du développement sexuel peuvent être mis en évidence dans certains cas pendant la grossesse par échographie et diagnostiqués plus précisément grâce à un prélèvement du liquide amniotique.

Ces examens aideront l'équipe médicale à faire le meilleur choix possible, qui malheureusement dans certains cas, ne s'avèrera pas être le bon... et pourra avoir des conséquences psychologiques chez l'enfant.


publicité