publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hermaphrodite - ambiguïté sexuelle : L’opération chirurgicale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juin 2014)

La décision des médecins et des parents concernant le sexe de l'enfant est généralement prise dans les quelques jours qui suivent la naissance.

L'opération chirurgicale, quant à elle, peut avoir lieu dans les semaines ou mois qui suivent, et requérir d'autres interventions dans les premières années de l'enfant. Ces interventions consisteront à « finaliser » l'organe génital, en effectuant une ablation de l'organe le moins développé et en construisant un pénis ou un clitoris.

Cette opération est souvent pratiquée par un chirurgien urologue. En général, l'opération consistant à reconstituer des organes génitaux féminins est plus simple par rapport à la reconstruction des organes génitaux masculins.

Tout au long de l'enfance et de l'adolescence, l'enfant sera suivi par une équipe médicale et psychologique. Un traitement hormonal pourra également lui être prescrit à la suite de l'intervention. Dans tous les cas, le traitement hormonal et la réparation chirurgicale doivent être précoces.

Conséquences psychologiques


Le retentissement psychologique de l'hermaphrodisme est important. En effet, la société actuelle prône l'existence unique et irréversible de deux genres humains : la femme et l'homme. Aucune place n'est laissée à ce que l'on pourrait appeler le 3e sexe : à la fois homme ET femme.
Les personnes nées hermaphrodites « vraies » doivent donc être assimilées à l'un des deux genres, sans pour autant en posséder toutes les caractéristiques.

L'ambiguïté de cette identité sexuelle et la confusion des genres qu'entraîne l'hermaphrodisme, provoquent parfois un mal-être chez les individus concernés, parfois même une grande souffrance.
Le regard sans compassion de la société sur une personne dite hermaphrodite peut également s'avérer vecteur de détresse, des personnes ayant tendance à confondre l'hermaphrodisme avec le transsexualisme ou encore l'homosexualité.

Quelques associations existent pour soutenir les personnes hermaphrodites ou leur entourage, comme l'Orfeo.

Auteur : Clémentine Fitaire
Consultante experte : Bérengère André, sage-femme.


publicité