publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Micropénis - petit pénis

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juin 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Avoir un petit pénis - voire un micropénis - est à une vraie crainte chez un certain nombre d'hommes... une crainte qui, d'ailleurs, ne correspond pas forcément à la réalité.

La dysmorphophobie est un trouble lié à une représentation mentale erronée de la taille de son sexe. Cette fausse idée peut devenir particulièrement obsédante pour certains hommes et engendrer parfois un véritable complexe rendant difficile, voire impossible, toute relation sexuelle.
Un médecin, ou un urologue est la première personne à consulter.

Mais quand effectivement, cet organe génital n'est pas très développé, les hommes concernés vivent souvent assez mal cette situation. Un micropénis est un pénis adulte qui mesure moins de 8 centimètres en érection. Un micropénis est un problème réel, mais pas très fréquent.
Cependant, on a constaté que le nombre de bébés nés avec un micropénis est en augmentation (un phénomène que l'on n'explique pas encore très bien). Les toxiques environnementaux seraient incriminés : pesticides, insecticides... pourraient avoir une incidence sur la taille du sexe des petits garçons.

Diagnostic à la naissance


Il est important de pouvoir intervenir vite lorsqu'un garçon naît avec un micropénis. Le dépistage est en effet fondamental. On doit agir avant la puberté pour pouvoir donner un traitement hormonal.

La taille moyenne d'une verge de nouveau-né est de 4 cm. Jusqu'à 12 ans, la verge mesure en moyenne 6 cm. C'est après la puberté, sous l'action de la testostérone que la verge s'allonge pour atteindre sa taille adulte de 14 cm en moyenne, en érection.

Lorsqu'un petit garçon vient au monde avec un pénis trop petit, on peut en parler au médecin, si le praticien ne l'a pas remarqué lui-même. Il faudra bien sûr consulter un pédiatre. Un traitement peut être prescrit : l'injection d'hormones (de testostérone) jusqu'à la puberté. Après ce traitement, la verge aura augmenté de taille.
Après la puberté, ce traitement par testostérone n'est pas efficace, et donc inutile. Ce traitement doit être bien entendu conduit sous surveillance médicale stricte.


publicité