publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Savoir détecter une MST: Des pertes anormales, écoulements

Publié par: Clémentine Fitaire (13. mars 2009)

Vous avez des pertes vaginales anormales, malodorantes qui s'accompagnent parfois de démangeaisons locales. Pour les hommes, il peut s'agir d'écoulements du prépuce.

En fonction d'éventuels autres symptômes associés à ces pertes anormales, il peut s'agir d' :

> Une vaginite.

Mais aussi d' :

> Une mycose vulvo-vaginale.
> Une salpingite.
> Une infection à chlamydiae.
> Une blennorragie.

La vaginite

Comment elle s'attrape :

Elle est habituellement due à la présence d’un parasite transmis dans la plupart des cas par rapport sexuel.

Les symptômes :

- Sensation de brûlures vulvaires et démangeaisons.

- Douleurs pendant les rapports.

- Vaginite à trichomonas : Pertes malodorantes, abondantes, verdâtres et mousseuses.

- Vaginite à gardnerella : Pertes très malodorantes, blanc grisâtre, parfois jaunâtres, légèrement mousseuses.

Gravité et complications :

Les vaginites n’entraînent généralement pas de complications. Cependant, il est à noter que :

- Pour les femmes enceintes, certains accouchements prématurés peuvent être liés à la survenue d'une vaginite.

- Les vaginites augmenteraient également le risque de contracter d’autres IST (dont le Sida) durant des rapports sexuels non protégées.

Traitements :

Le traitement prescrit par le médecin est d'action très rapide et efficace :

- Une prise unique de comprimés.

- Dans certains cas, le médecin prescrira aussi des ovules.

En 1 ou 2 jours, les pertes disparaissent.

À noter : Pour éviter les récidives, le partenaire devra également être traité, même s’il ne présente aucun symptôme.

>> Toutes les adresses pour se faire dépister.

>> Des conseils pour éviter de contracter une MST.


publicité