publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Quand les émotions sont bloquées : l'ostéopathie pour s'en libérer

Publié par : rédaction Onmeda (18. novembre 2016)

© Shutterstock

On sait que l’ostéopathie peut soulager des douleurs par la palpation et la manipulation des os, des muscles et des articulations. On sait moins qu’elle peut soulager certaines difficultés psychiques grâce à l’ostéopathie somato-émotionnelle. Son axe : libérer les émotions bloquées grâce à la manipulation physique et l’accompagnement verbal. On vous explique.

Toute perte de mobilité naturelle des organes (viscères, os, muscles, fascias, tendons, etc.) les uns par rapport aux autres induit des dysfonctionnements physiques et/ou psychiques. De la même façon, certains états émotionnels peuvent provoquer des blocages de ces mêmes organes et entretenir le trouble. Le corps et/ou les émotions sont alors bloqués. Et qui dit émotions bloquées dit absence de joie de vivre. On se sent à côté de nos pompes. L’ostéopathie somato-émotionnelle, en agissant de concert sur le corps et les émotions, participe à libérer la partie la plus intime de nous-mêmes : nos émotions.

Libérer le choc émotionnel refoulé

Une blessure affective, un choc émotionnel provoquent, surtout s'ils n'ont pas été exprimés, une adaptation dans le corps par des tensions, des verrouillages, des modifications de la posture, et parfois par des symptômes douloureux. En libérant la tension musculaire, l’ostéopathie peut libérer le choc émotionnel refoulé.

C’est ce qu’explique Henri Dispan de Floran, ostéopathe somato-émotionnel à Paris : « Les émotions difficiles qui n’ont pas été exprimées en leur temps sont bloquées dans les fascias. J’applique une méthode faite de symbolisations, de tests, d’évaluations et d’exercices physiques pour provoquer une action chez mes patients qui va libérer leurs émotions, et stimuler un changement profond ».

Les maux qui disent les mots, et vice versa

Utilisant les concepts et les fondamentaux de l'ostéopathie traditionnelle, l’ostéopathie somato-émotionnelle intègre l'influence du psychisme sur le corps du patient. Le lien est fait entre les mots utilisés pour décrire une douleur et la façon dont elle s’exprime physiquement, le principe étant d’écouter les mots de celui qui vient consulter pour pouvoir soulager ses maux douloureux et invalidants.La culpabilité, les notions de territoire (sa place au sein de la fratrie, de l'entreprise), la peur de ne pas y arriver, la peur de la honte, de la colère, la peur de ne pas être aimé, l'estime de soi etc. sont autant de facteurs qui modifient le comportement de l'individu, modifient son adaptabilité au stress avec les désordres physiques et psychiques qui en découlent. Là-dessus, le corps réagit pour souffrir le moins possible et s’installe dans cette situation.

L’ostéopathe identifie les émotions qui sont associées aux restrictions de mobilité et aide le patient à dépasser ses inhibitions d’action en utilisant le mouvement du corps, principe de base de l’ostéopathie.

Accompagner le changement par des exercices

 En quelques séances, grâce à des exercices et un travail sur le corps, l’ostéopathe va petit à petit briser la résistance au changement de celui qui vient consulter et l’amener à exprimer ses émotions bloquées, à réagir physiquement pour faire changer les choses. C’est cette réaction qui va amener le soulagement à la fois physique et psychique.

« C’est souvent une colère, un ressentiment qui n’ont pas pu être exprimées alors qu’on était enfant. Parce qu’on doit le respect aux adultes, à ses parents, parce qu’on n’avait pas les mots ou qu’on n’a pas osé » explique Henri Dispan de Floran. « Pour pouvoir gérer ces émotions, l’enfant a élaboré un schéma qui lui est propre. Je fais parler l’enfant que la personne a été. Je pousse l’enfant à s’exprimer. À présent qu’il est adulte, certaines situations, comme par exemple un conflit avec son patron, ramène le sujet dans le même schéma. Il faut désormais sortir de ce schéma. » précise-t-il.

L’ostéopathie somato-émotionnelle permet ainsi de dénouer les tensions physiques et les tensions émotionnelles correspondantes. Ainsi libéré, on se reconnecte à nos émotions et on retrouve son énergie naturelle. On retrouve sa joie de vivre, en somme ! 

Les explications en vidéo : cliquez ici.

Henri Dispan de Floran, ostéopathe, fait partie des praticiens sélectionnés et validés du site Médoucine.com, la médecine douce en toute confiance.

BanniereMedoucine

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Médecines douces ou Un médecin vous répond !

À lire aussi : 
L'ostéopathe
L'ostéopathie aquatique
La formation à l'ostéopathie

L'ostéopathie pour nouveau-né

Auteur : Sylvie Mahenc



publicité