publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hygiène intime : Et côté vêtements ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. août 2014)

Suite de l'interview du Dr Anne de Kervasdoué, gynécologue.

On dit qu'il faut éviter les vêtements trop serrés...
Docteur Anne de Kervasdoué : Il faut se méfier comme de la peste de toutes les sources de macération. Les protections, tampons ou serviettes, doivent être changées régulièrement et fréquemment. Mais il faut aussi prendre garde aux vêtements.
> Pas de pantalons trop serrés. Ils irritent, ils collent et ils favorisent la macération. Pour peu que vous ayez des petites pertes, vos règles... tout cela se colle à votre muqueuse, l’irrite et favorise la survenue d'une mycose.

> Pas de sous-vêtements la nuit. Pour la même raison. Quand vous dormez, laissez cette partie de votre corps s’aérer. Des slips collés la nuit entière, ajoutés aux vêtements portés toute la journée : c’en est trop.

> Pas de maillot de bain humide après le bain. Pratique : on enfile le jean ou le short, sur le maillot et on part en balade. Sauf que le maillot humide, réchauffé par votre corps, se transforme, sous vos vêtements, en bouillon de culture ! Si vous y ajoutez un peu de sable, de sel ou de poussière, imaginez la suite.

 

A voir aussi cette vidéo :
> A partir de quel âge faire un frottis et à quelle fréquence ?



publicité