publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hygiène intime : tous les bons conseils

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. août 2014)

© Jupiterimages/Goodshoot

L'hygiène intime reste un sujet très personnel et difficile à aborder. Et pourtant, il est essentiel d’en parler : en effet, les mycoses vaginales sont le premier motif de consultation en gynécologie, pratiquement toutes les femmes sont concernées au moins une fois dans leur vie.

Face à ce constat, il est donc tout à fait compréhensible que l’hygiène intime soulève de nombreuses questions. D’autant plus que la toilette intime est un sujet qui intéresse tous les âges, de la jeune fille jusqu’à la femme ménopausée.

Mais au fait, quand on parle d'hygiène intime, on parle de quoi exactement ?
L’hygiène intime concerne la région vulvaire, c’est-à-dire : les lèvres, le clitoris et le vestibule. La muqueuse qui les recouvre est tapisée d'une flore vaginale et vulvaire hébergeant toutes sortes de bactéries protectrices. Et la perturbation de cette flore vaginale, naturellement bien équilibrée, peut entraîner des problèmes, comme des irritations ou des infections. Il est donc important de connaître les règles de base d’une bonne hygiène intime pour éviter une toilette intime insuffisante, excessive ou inadaptée :

A quelle fréquence faut-il se laver ? Quels gestes ou produits sont à privilégier ou à éviter ? Quelles précautions faut-il prendre pendant les règles ? Et que faut-il faire quand ça gratte ?
Les doutes – et angoisses – sont nombreux, et les réponses ne sont pas toujours faciles à obtenir. Car souvent on n’ose pas poser toutes ces questions intimes à notre médecin, voire à une autre personne de confiance. Et il faut avouer que sur ce sujet, on lit souvent tout et son contraire…

Alors pour avoir les bons conseils sur l'hygiène intime, nous avons interviewé le docteur Anne de Kervasdoué, gynécologue, qui donne plein d’informations pratiques concernant notre toilette intime.

 

Propos recueillis par Sylvie Charbonnier.
Consultant expert :
Dr Anne de Kervasdoué, gynécologue.
Dernière mise à jour : août 2015.



publicité