publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le danger des régimes : Des régimes qui font… grossir

Publié par : Elide Achille (12. septembre 2012)

Le problème aujourd’hui est que l’on vit dans l’immédiateté et que l’on veut avoir des résultats rapides. On se met au régime un mois ou deux avant l’été, pour la plage, ou pour perdre du poids rapidement après les fêtes, en suivant des régimes draconiens qui ne donnent des résultats qu’à court terme.

Les personnes qui visent une efficacité très rapide, sont prêtes à un investissement important, mais pour peu de temps. Si l’on arrête presque de manger, ou si l’on commence à suivre un régime strict et très déséquilibré, on ne tiendra pas longtemps. Bien sûr, on perdra du poids, mais on aura tendance à le récupérer rapidement, dès qu’on recommencera à s’alimenter normalement.

Plus on maigrit vite, plus vite on récupère !

Le fait de soumettre le corps à de fréquents régimes peut engendrer des modifications profondes du métabolisme énergétique. Le corps s’habitue à avoir des apports toujours plus faibles de nutriments, ce qui fait que, en reprenant une alimentation normale, non seulement on reprend les kilos perdus... mais l’on grossit. Du coup, il y a un rebond.

C’est la rançon de l’investissement dans le court terme. L’effet de relâche sera suivi d’une forte frustration, elle-même accompagnée par la sensation que les efforts n’ont pas amené les résultats escomptés.

Pour résumer : à partir du moment où on l’on commence un régime avec un rapport altéré à l’alimentation, et donc à l’équilibre nutritionnel, le taux d’échec devient nécessairement considérable, de sorte que l’on peut finalement objectiver l’inefficacité des régimes sur le long cours.

A lire aussi :
> L'opération de la sleeve.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité