publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Régime Montignac

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. mai 2013)

« On ne grossit pas parce que l'on mange trop, mais parce que l'on mange mal » : voici la phrase fondatrice de l'ouvrage de Michel Montignac, Je mange donc je maigris dans lequel l'auteur présente une méthode de régime qui a fait de nombreux émules, en particulier chez les hommes d'affaires.

Les grands principes

Cette méthode est proche du régime dissocié, et est en partie liéé à la notion d'index glycémique. Voici les 2 grands principes :

1 - La prise de poids serait liée à la consommation de "mauvais" glucides ; ceux-ci entraînant une sécrétion importante et rapide d' insuline par le pancréas, laquelle est à l'origine d'une cascade d'événements qui, à la longue, favoriserait l'augmentation de la masse graisseuse de l'organisme et une augmentation du poids. Pour maigrir, il est donc préconisé d'éviter les aliments à index glycémique élevé ( pommes de terre, carottes, betteraves, pain blanc, pâtes...). Les autres aliments glucidiques sont "permis", 2 à 3 fois par semaine, et consommés seuls.

2 - L'association graisses/ sucres favoriserait elle aussi la prise de poids. Ce régime ne recommande pas d'associer lipides et glucides ; ou protéines animales et féculents, par exemple, le steack frites, et même les frites seules qui allient glucides et lipides. Par contre, on peut manger protéines et lipides, du moment qu'ils sont consommés seuls.

Les fruits sont conseillés en dehors des repas ; les céréales doivent être quant à elles consommées brutes (non raffinées, pour réduire l'index glycémique).

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité