publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Régime Scarsdale : La limite des régimes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. mai 2013)

Dans la grande majorité des cas, les "régimes" proprement dits ne sont pas vraiment recommandés par les médecins nutritionnistes ou diététiciens pour perdre du poids. Car le régime est généralement suivi pendant un temps assez bref... puis ensuite, progressivement la personne retrouve ses anciennes habitudes alimentaires.

Aujourd'hui, les régimes très hypocaloriques, comme celui-ci, ne sont plus recommandés. Sauf parfois, encadré de manière stricte par un médecin spécialiste. Par ailleurs l'organisme, étant en restriction calorique, va se mettre à "économiser" ses dépenses caloriques... Au bout d'un certain temps, le risque est une augmentation de poids. Ce que l'on appelle l'effet yo-yo (perte de poids-prise de poids). Beaucoup d'études ont montré que les régimes n'étaient pas efficaces à long terme.

En fait, en cas de surpoids, d'un point de vue diététique, on recommande avant tout de changer certaines habitudes alimentaires et de s'y tenir, en évitant de se lancer dans des régimes draconiens. L'objectif doit être raisonnable, mais atteint ! Déjà perdre 10 % de son poids initial est considéré comme un bon résultat par les nutritionnistes, et surtout cela va permettre de diminuer les risques sur la santé liés au surpoids.

 

Sources : Afssa. The effect of increasing initial weight loss with the Scarsdale Diet on subsequent weight loss in a behavioral treatment program, Wing RR, et al, J Consult Clin Psychol. 1982. Recommandations pour le diagnosctic, la prévention et le traitement des obésités en France, Afero, Alfediam et Sndlf, 1998.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité