publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bulletin Allergo Pollinique

Publié par : rédaction Onmeda (26. juin 2017)

Carte de vigilance des pollens, valable jusqu'au 30 juin 2017

Les pollens de graminées ne se fatiguent pas, encore présents en forte quantité sur une majorité du territoire, le risque associé sera encore pour les prochains jours élevé à très élevé.

Seule la venue d'une période pluvieuse pourra soulager les allergiques. Il faudra se méfier néanmoins, car si la pluie lave le ciel des pollens, les orages favorisent la gêne respiratoire et les crises d'asthme.

Les autres pollens ne seront que des seconds rôles : 

Les pollens de châtaignier seront présents sur l'ensemble de la France, en forte quantité parfois, mais la gêne occasionnée sera faible, tout comme pour les pollens d'ortie (urticacées).

Oseille et plantain persistent, mais leurs pollens ne gêneront pas ou peu les allergiques.

Les allergiques aux pollens d'ambroisie doivent rester vigilants !

Nous devons tous nous impliquer dans la lutte contre l'ambroisie, si vous en voyez quelques pieds arrachez les, si ils sont nombreux, le site signalement-ambroisie redirigera votre signalement vers la mairie correspondante !

* Le risque allergique prévisionnel est établi à partir des quantités de pollens mesurées, des prévisions météorologiques pour les jours à venir, du stade phénologique des végétaux et de l'intensité des symptômes constatés par les médecins chez leurs patients allergiques aux pollens.

 Source : Bulletin Allergo Pollinique


publicité