publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bulletin Allergo Pollinique

Publié par : rédaction Onmeda (16. mai 2017)

Carte de vigilance des pollens, valable jusqu'au 19 mai 2017

Un avant-goût d’été !

Après une succession de conditions météorologiques mitigées, les prévisions météo du début de semaine annoncent un temps chaud et sec. Ce seront des conditions idéales, après avoir été bien arrosées, pour que les graminées disséminent leurs pollens. Le risque associé sera variable sur le territoire en fonction du début de saison de ces herbes.

Sur le Sud de la France, la saison est bien entamé, le risque associé sera moyen à élevé et pourra atteindre, si les conditions se prolongent, un niveau très élevé.

Plus au Nord, les premiers pollens sont présents et s’imposeront de plus en plus provoquant un risque faible à moyen, les premières quantités importantes étant prévues par les modèles de Météo France pour les jours à venir.

Les pollens de chêne seront encore présents sur l’ensemble du territoire, avec un risque globalement faible.

Les pollens d’olivier et de pariétaire seront présents sur le pourtour méditerranéen.

Les allergiques aux pollens de graminées devront impérativement suivre leur traitement.

Les allergiques aux pollens de graminées devront rester vigilants sur les prochains jours.

* Le risque allergique prévisionnel est établi à partir des quantités de pollens mesurées, des prévisions météorologiques pour les jours à venir, du stade phénologique des végétaux et de l'intensité des symptômes constatés par les médecins chez leurs patients allergiques aux pollens.

 Source : Bulletin Allergo Pollinique


publicité