publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’asexualité

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. février 2017)

© Shutterstock

L'asexualité correspond à un comportement intime particulier... où le sexe est absent. On en parle plus souvent aujourd'hui dans notre société.

Mouvement « non libidoïste », ouvrages, sites consacrés à l'asexualité... De nos jours, ce phénomène ne fait plus partie des cas exceptionnels, et il « s'affiche » beaucoup plus qu'autrefois.

Cette asexualité peut s'exprimer de façon différente selon les personnes. « S'aimer sans faire l'amour », c'est par exemple ce que revendiquent certains qui ont choisi d'être en couple et de ne pas avoir de relations sexuelles.

Alors qui sont au juste les asexuels ?

Les « asexuels » sont des hommes ou des femmes qui ont choisi, et qui en principe assument le fait d'être abstinents sexuels volontaires. Ils ne sont en aucun cas marginaux, ni fanatiques, ils n'ont tout simplement aucune attirance sexuelle pour autrui. Il est impossible de dénombrer le nombre précis de personnes « adeptes », de l'asexualité.

De façon sommaire, on peut distinguer deux types de personnes chez les asexuels :

  • Ceux qui ne ressentent pas le désir, ni le besoin d'avoir des rapports sexuels,
  • Ceux qui refoulent leurs envies,

Dans la première catégorie, il est possible d'être heureux, mais dans la seconde, la frustration est souvent présente...

Les « asexuels » sont des hommes ou des femmes qui assument le fait d'être abstinents sexuels volontaires. Ils n'ont tout simplement aucune attirance sexuelle pour autrui.

Les origines de l'asexualité

Parlons principalement des origines récentes de l'asexualité, car ce type d'attitude n'est évidemment pas un phénomène contemporain. Chaque époque, dans des milieux sociaux, culturels, religieux... plus ou moins spécifiques, a bien sûr connu l'asexualité.

Depuis les années 80 et 90, la sexualité, comme la pornographie d'ailleurs, se sont montrées moins discrètes. Dans les médias, les publicités... la sexualité et tout ce qui s'y rapporte occupe une place plus importante.

Est-ce pour cette raison, qu'est né, ou que s'exprime ou s'affiche aujourd'hui l'asexualité ? Le sexe davantage exposé, aurait - en réaction - nourri cette « tendance » récente de l'asexualité. On revendique le droit d'asexualité, l'abstinence n'est plus taboue.

Aux Etats-Unis, un jeune homme a décidé de créer un mouvement : la A-pride attitude (l'attitude de la fierté sexuelle). Son site Aven est très consulté, on y parle d'asexuality.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Troubles sexuels ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Manque de désir : pourquoi ?
> Perte de libido
> D'autres troubles sexuels

Auteurs : Margaret François et Dr Nicolas Evrard.


publicité