publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Enfin les images du point G

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. octobre 2014)

La grande énigme du point de Gräfenberg, communément appelé « point G », a été en partie élucidée par des spécialistes de l'imagerie médicale qui confirment l’existence de cette zone érogène... tant convoitée. C’est grâce à l’utilisation de l’IRM que des radiologues ont visualisé le point G.

Le 20 octobre, nous avons reçu dans notre boite mail, un communiqué de presse indiquant que des spécialistes de l'imagerie médicale, avaient visualisé le poing G grâce à des examens IRM. L’étude a été menée chez 21 patientes âgées de 17 à 71 ans. Toutes ces femmes avaient un point commun : un épaississement de la paroi antéro-inférieure du vagin. En effet, après application d’un gel intravaginal, l'équipe du Dr Maratos a pu identifier clairement la zone et la forme précise du complexe G. Ce travail a été présenté aux Journées Françaises de Radiologie (16-20 octobre, à Paris).

Le point G est une structure neurovasculaire, c’est-à-dire, directement lié au système nerveux. Ce qui expliquerait les vertus qu’on lui prête lors de sa stimulation, car les informations sont directement relayées au cerveau.

Pour arriver à ce résultat, le Dr Maratos et son équipe ont effectué une série d’IRM pelviennes afin d’obtenir les meilleures images possibles pour visualiser le complexe G. C’est la première fois qu’une étude scientifique aussi poussée concernant le point G est menée, accompagnée, en plus, de résultat probants.

Grâce à l'imagerie médicale, le point G devient de plus en plus réalité... et on en connaît davantage ses détails ! Bon, on a conscience que ce genre d'infos a aussi pour but de faire parler de ces médecins radiologues dont l'objet de leur étude permet de faire le buz ! Et ça marche :)

Source : Communiqué de Jawa production, du 20 octobre.

  

A lire aussi : 
> Tout savoir sur le point G
> Les zones érogènes chez la femme
> Vidéo : l'IRM - c'est quoi ? 
> Les clés d'une sexualité épanouie


publicité