publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La position des petites cuillères

Publié par : rédaction Onmeda (29. avril 2016)

Lecture réservée aux adultes.

Dans la position cuillère, l’homme et la femme sont allongés sur le même côté et le dos de la femme est contre le ventre de l'homme. Cette position sexuelle permet aux deux partenaires une proximité sensuelle et tendre.

Ce que cette position sexuelle stimule

La pénétration vaginale par derrière est souvent plus profonde, et donc très agréable pour les deux partenaires. Dans la position des petites cuillères, la pénétration est certes moins profonde qu'en levrette, mais cet emboîtement des corps sur toute leur longueur, de la tête aux pieds, fait naître un sentiment de fusion sans pareil.

Les deux partenaires ayant une main libre, l'homme peut caresser les seins, le ventre, le sexe, les fesses de sa partenaire.

Position de l'amour tranquille

C'est une position permettant de se reposer, pas un muscle ne se fatigue. C'est la solution parfaite pour les soirs où le couple est fatigué mais a tout de même envie de partager un moment d'intimité ; ce peut être aussi un préliminaire à un échange plus actif.

Cette position sexuelle demande des mouvements lents et doux, véritables appels à la tendresse et la détente. Or détendus, on se laisse plus facilement aller au plaisir...

Les petites cuillères est l'une des positions sexuelles idéales pour les femmes enceintes, que le ventre peut gêner dans d'autres postures.

La position des petites cuillères peut être trop tranquille. Certes, les corps des deux partenaires sont en contact sur toute leur longueur, mais les partenaires ne se regardent pas puisqu’ils se tournent le dos.

Par ailleurs, cette posture freine les mouvements de pénétration va-et-vient, moins vigoureux que dans d'autres positions. A déconseiller donc pour ceux qui recherchent un rapport dynamique, passionné...

Variante de la position cuillère

Pour plus de sensations et décupler le plaisir, l'homme peut passer sa jambe par-dessus la hanche de la femme. La femme peut aussi se plier un peu vers l'avant. Son dos ne touche plus son partenaire, mais elle y gagne en plaisir car la pénétration est plus profonde et vraiment optimale. À elle de trouver la meilleure inclinaison pour décupler son plaisir et atteindre l'orgasme vaginal.


A lire aussi, nos dossiers sur le couple et la sexualité :

> Sexualité : comment en parler à son conjoint ?
> Le Kamasutra ou Kâma Sûtra
> Sexe : choisissez le bon moment !
> Quand le désir se fait attendre...
> Les clés d’une sexualité épanouie


publicité