publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La sexualité

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. janvier 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

La sexualité désigne l'ensemble des comportements qui concerne la vie sexuelle (désirs, plaisirs, frustrations...). De nombreux aspects entrent en jeu, et parfois en conflit : le plaisir, la procréation, la santé, mais aussi les aspects relationnels et sociaux, légaux, les interdits moraux, mais aussi les comportements déviants.

La découverte de la sexualité

C'est avant tout la découverte de son propre corps. Chez les hommes, la sexualité commence souvent par la découverte du plaisir solitaire. Pour un jeune garçon, la masturbation se découvre facilement ; il peut voir son sexe, le toucher, observer des érections. Il constatera que ce contact est agréable. Ainsi, les hommes découvrent-ils assez tôt les caresses auto-érotiques.

Chez les femmes, les chemins de cette découverte sont souvent complexes, car le sexe féminin est moins évident, plus caché. Pour des raisons culturelles aussi peut-être...

Sexualité masculine et sexualité féminine

Le cycle sexuel de l'homme aboutissant à l' orgasme (excitation, érection, éjaculation) est plus rapide que celui de la femme (excitation, lubrification, orgasme). Chez l'homme, une excitation localisée à la zone sexuelle suffit généralement pour aboutir au plaisir, contrairement à la femme qui a besoin que tout son corps soit érotisé pour ressentir une excitation.

Une sexualité épanouie

La sexualité est le lieu de rencontre essentiel à l'harmonie du couple. Une sexualité épanouie, c'est une sexualité satisfaisante pour chacun, respectueuse du partenaire, enrichissante pour le couple.

La monotonie est, sans aucun doute, l'un des plus grands dangers du couple. Aussi, au bout d'un certain nombre d'années de vie commune, l'homme comme la femme doivent cultiver leur relation pour éviter que leur sexualité ne sombre dans la monotonie, et éviter ainsi "l'endormissement sexuel". Cultiver l'érotisme au quotidien pour entretenir le désir sexuel, ne pas censurer ses fantasmes, varier les lieux et les positions sont autant de solutions qui aideront à maintenir le désir au sein du couple.

Par ailleurs, il ne faut pas considérer l'orgasme comme la seule finalité de la sexualité ; les préliminaires font partie intégrante des rapports sexuels. La sexualité ne saurait être complète sans eux.

Enfin, s'il est un domaine où l'être humain peut, et doit accepter de perdre le contrôle de son corps, c'est bien celui de la sexualité ; une sexualité épanouie passe par l'abandon de soi, aussi bien mentalement que physiquement (en gardant, bien sûr, à l'esprit qu'il convient de rester respectueux de son partenaire).

 

A lire aussi :
> Un traitement pour mieux stimuler le point G ?
> Sexualité : comment en parler à son conjoint ?.
> Sexe : choisissez le bon moment !.


publicité