publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

10 mauvaises habitudes qui abiment vos dents

Publié par : Dorothee Gebele (06. juillet 2017)

© iStock

Qui ne rêve pas d’avoir de belles dents en bonne santé ? Mais pour afficher un sourire éclatant, il faut savoir prendre soin de ses dents… et de l’émail dentaire.

L’émail, c’est cette couche qui couvre les dents pour les protéger des agressions extérieures, comme des chocs ou des aliments susceptibles d’abîmer les dents. Mais il a beau être l’une des substances les plus dures du corps humain : il n'est pas indestructible et peut être attaqué. Et surtout : il a l’inconvénient de ne pas pouvoir se régénérer...

Pour garder ses dents en bonne santé, il faut donc veiller à les protéger grâce à une hygiène bucco-dentaire et à une alimentation adaptées. Cela signifie de se brosser les dents régulièrement, mais aussi d'éviter des aliments et des comportements qui agressent les dents.

Voici 10 mauvaises habitudes qui abîment les dents et qu'il faut éviter pour garder un sourire radieux :

1. Les sodas
2. Les biscuits apéro & Cie
3. Les sucreries comme les bonbons ou chewing-gums
4. La cigarette
5. Le vin et le café
6. Le brossage de dents après le repas
7. Le grincement des dents
8. Mordiller le piercing de langue ou de lèvre
9. Utiliser ses dents comme outils
10. Pratiquer un sport à contact sans protège-dent

1. Les sodas

Boire beaucoup de sodas risque de peser sur la balance, mais aussi de nuire les dents. Car en général, ces boissons gazeuses contiennent beaucoup de sucre : jusqu’à environ 7 morceaux de sucre selon la boisson.

Le sucre est constitué d’hydrates de carbone que les bactéries transforment en acides dans la cavité buccale : des acides qui agressent les dents.

Il faut savoir que les sodas et boissons gazeuses sont naturellement riches en acides comme l'acide citrique et l'acide phosphorique. Tous ces éléments acides attaquent l’émail des dents et peuvent ainsi favoriser la formation de caries.

Et les versions « light » ? Certes, les sodas light sont moins caloriques, mais ils ne ménagent pas pour autant les dents : en effet, ils contiennent souvent même plus d’acides phosphorique et citrique que les variantes « normales ».

A savoir : certains jus de fruits sont également extrêmement acides, comme le jus de pamplemousse. A consommer avec modération donc, pour le bien de vos dents !

2. Les biscuits apéro & Cie.

Les biscuits apéro comme les chips peuvent agresser les dents : ils contiennent de l’amidon et des hydrates de carbones que les bactéries peuvent transformer en acides dans la cavité buccale.

Donc même problème que pour les sodas : ces acides agressent les dents et peuvent favoriser les caries.

Ceci est d’autant plus problématique que la bouillie qui est formée en mâchant reste volontiers collée sur et entre les dents, exposant l’émail dentaire encore plus longtemps aux acides.

3. Les sucreries comme les bonbons ou chewing-gums

Que vous soyez accro aux bonbons, aux chewing-gums ou aux gommes à mâcher, vous êtes sans doute conscient que ces sucreries sont mauvaises pour les dents. Elles sont riches en sucres, et donc en hydrates de carbone, qui sont transformés en acides et agressent les dents. Et comme les biscuits apéro, les bonbons adorent se coller aux dents …

Notre conseils : si vous ne voulez pas vous passer de sucreries, octroyez vous votre petite gourmandise plutôt directement après votre plat principal. Pourquoi ? Le corps produit plus de salive après un grand repas. Et la salive aide à neutraliser les acides dans la bouche et à débarrasser les dents des éventuels résidus alimentaires.

Conseil : Un chewing-gum sans sucre peut également aider à augmenter la production de salive après un repas.

4. La cigarette

Il est bien connu que fumer nuit à la santé. Mais êtes-vous conscient que la cigarette, ou plus précisément la nicotine et le goudron qu’elle contient, sont également l’ennemi de vos dents ? En effet, ces substances ultra nocives se déposent sur les dents et les jaunissent à long terme.

Et saviez-vous que la chaleur et les particules dégagées par la cigarette agressent le tissu gingival ? Cela peut causer des inflammations (gingivite) voire, à long terme, des lésions cancéreuses.

Les fumeurs sont également plus à risque de développer une parodontite (déchaussement dentaire) et à perdre leurs dents prématurément.
Sans parler de la mauvaise haleine (halitose) que confère la cigarette…

5. Le vin et le café

Le vin (rouge ou blanc) contient des acides qui peuvent agresser l’émail dentaire.

Autre inconvénient du vin rouge : il favorise la coloration des dents parce que l’émail, rendu rugueux par l’acide, adopte plus facilement les pigments.

Autre mauvaise nouvelle pour les amateurs de dents blanches : le vin rouge, tout comme le café, contient des tanins qui se déposent sur l’émail et les colore. Résultat : les fameuses et disgracieuses dents jaunes…

6. Le brossage de dents après le repas

Directement après un repas, l’émail est généralement « ramolli » par les acides contenus dans les aliments. En vous brossant les dents juste après avoir mangé, vous éliminez une partie de l’émail.

Conseil : après le repas, attendez au moins 30 minutes avant de vous brosser les dents !

Sachez aussi qu’une trop grande pression lors du brossage peut également abîmer les dents : d’un côté, vous risques d’éliminer de l’émail. D’un autre côté, les gencives, très sensibles, reculent lorsqu’elles subissent trop de pression.

Pour nettoyer les dents efficacement, il suffit une légère pression d’environ 150 grammes. Ça vous paraît très abstrait ? Testez votre force de pression sur une balance de cuisine !

N’oubliez pas de vous brosser les dents au moins 2 fois par jour, et notamment le soir : pendant la nuit, nous sécrétons moins de salive, ce qui favorise la formation de caries en cette période…

7. Le grincement des dents

Bien sûr, serrer et grincer des dents, ça arrive à tout le monde, et ça ne pose aucun problème si ça reste occasionnel. Mais à long terme, le grincement des dents (bruxisme), qui se produit notamment durant la nuit (bruxisme nocturne) et qui peut s’intensifier par exemple en périodes de stress, peut endommager les dents.

En cas de grincements répétés et intenses, une gouttière, à porter durant la nuit, peut être utile. Cette gouttière, qui est fabriquée sur mesure par le dentiste, n’empêche pas totalement le grincement, mais elle permet de répartir la pression de manière homogène sur les rangées des dents et de protéger ainsi les dents d’une usure supplémentaire.

8. Mordiller le piercing de langue ou de lèvre

Comme de nombreux porteurs de piercing de la langue ou de la lèvre vous avez pris l’habitude de mordre sur votre petit bijou ? Sachez que ce n’est pas rendre service à vos dents :

Cette mauvaise habitude pourrait provoquer des fissures dans l’émail dentaire qui peuvent à leur tour favoriser des caries et rendre la dent plus sensible au froid ou au chaud.

D'ailleurs, de telles craquelures peuvent également être provoquées par un piercing qui tape contre les dents. Dans le cas d’un piercing de la lèvre, la fermeture sur le coté intérieur des lèvres entre souvent en contact avec les gencives. A long terme, cela peut entraîner un retrait de la gencive.

Résultat : un risque de collets dénudés (déchaussement gingival) et de dommages au niveau de la racine dentaire.

D’après des études, 7 sur 10 porteurs d’un piercing de lèvre connaissent des problèmes de gencives.

9. Utiliser ses dents comme outils

Et non, vos dents ne sont pas des outils ! Vous n’avez pas de ciseaux ou de décapsuleur à portée de main ... Quoi de plus pratique d’ouvrir la bouteille ou le sachet d’emballage avec les dents ?

Oubliez ! En confondant vos dents avec des outils, vous courez le risque d'une dent cassée.

Dans la même logique, évitez de vous ronger les ongles, de mordiller vos stylos, etc.

10. Les sports à contact sans protège-dent

Il existe des sports où le risque de se prendre un coup en pleine figure est assez élevé, par exemple la boxe ou le hockey. Une dent est alors vite cassée, le plus souvent ce sont les incisives centrales supérieures qui sont touchées.

Si vous êtes adepte d’un sport « à risque » pour vos dents, n’oubliez donc pas de porter un protège-dents, c’est-à-dire une gouttière en résine qui se pose sur la rangée de dents supérieure. Certains modèles protègent en même temps les dents de la mâchoire inférieure.

En vidéo : Les caries dentaires, c'est quoi ?

Pourquoi et comment les caries dentaires se forment-elles ? Et comment prévenir leur apparition ? Explications en vidéo.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans notre FORUM Dents ou dans un autre FORUM thématique de votre choix !

A lire aussi sur l'alimentation ...

> Alimentation trop acide : comment retrouver l’équilibre acido-basique ?
> 9 mythes sur le café : vrai ou faux ?
> NASH : la maladie du soda

... et sur les dents :

> Erosion dentaire : quand les acides attaquent le tissu dentaire
> Dents sensibles : nos conseils
> Dents jaunes : causes et traitements
> Réparer une dent cassée
> Gingivite : l'inflammation de la gencive
> Santé dentaire : tout ce qu'il faut savoir

Sources :

> Piercing im Mundbereich – Risiko für Zähne und Zahnfleisch. Online-Informationen der Kassenzahnärztlichen Bundesvereinigung: www.kzbv.de (Abrufdatum: 12.6.2017)
> Weber, T.: Zahnmedizin. Thieme, Stuttgart 2010
> Schwenzer, N., et al.: Zahnärztliche Chirurgie. Thieme, Stuttgart 2009
> Leitzmann, C., et al.: Ernährung in Prävention und Therapie. Hippokrates, Stuttgart 2009
> Zahnschutz beim Sport. Online-Informationen der Stiftung Warentest: www.test.de (Stand: 29.5.2003)


publicité