publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pour avoir des dents bien blanches: Infos pratiques

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (07. août 2012)

Le traitement reste-t-il efficace longtemps ?
Le résultat est relativement durable si vous prolongez le traitement chez vous, mais il reste difficile à quantifier puisqu’il dépendra beaucoup de l’hygiène de vie (et surtout dentaire) de chacun.
En moyenne, il faut recommencer le traitement tous les quatre ans. Cependant, on ne revient jamais à la teinte initiale, il ne s'agit donc que d'un entretien qui permet de redonner de l'éclat aux dents. Lors de ces reprises de traitement, en général il suffit d'une semaine de traitement... toujours avec les mêmes gouttières et on fait le haut et le bas en même temps.

Combien ça coûte ?
C’est peut-être ce qui fait le plus mal ! Si la méthode est efficace, le prix est assez élevé. Lorsque tout va bien et que vos dents sont saines, qu’il n’y a pas de couronnes à changer, comptez entre 600 et 900 euros pour un blanchiment effectué chez le dentiste (deux séances).
Pour un résultat maintenu dans le temps, optez pour les soins commencés en cabinet et continués à domicile pour la rondelette somme de 1 000 à 1 200 euros.

A noter que certains cabinets pratiquent des tarifs pouvant grimper jusqu'à 1 500 euros, notamment en région parisienne. Et ce type de prestations ne peut en aucun cas donner lieu à une prise en charge par la Sécurité sociale.

Prendre soin de ses dents

Après avoir bénéficié de ce traitement, pour conserver le résultat le plus longtemps possible, vous avez intérêt à adopter quelques mesures d'hygiène simples, mais efficaces pour garder vos dents bien blanches.

Vous pouvez d'ailleurs suivre ces recommandations même si vous n’avez pas eu recours au blanchiment.
Nos conseils
> Une bonne hygiène dentaire est le premier soin-blancheur. D’ailleurs, après un bon brossage, que dites-vous ? J’ai les dents propres ? Non ! Vous dites : j’ai les dents blanches. C’est le premier effet du brossage.

> Un détartrage tous les six mois. Cela vous permettra, par la même occasion, de faire vérifier l’état de vos gencives.

> Une bonne hygiène de vie. Le tabac est l’ennemi des dents blanches. Pour un beau sourire, jetez votre paquet de cigarettes à la poubelle. Evitez également le café ou le thé qui ont pour effet de jaunir les dents. Et surtout, pas de réglisse...

> Si vous le pouvez, choisissez un maquillage qui vous donne un teint légèrement hâlé. L’effet "bonne mine" fait ressortir la blancheur des dents.

> Utilisez un dentifrice blanchissant. Ils le sont d’ailleurs presque tous, c’est un argument de vente !

A lire notre dossier :
> Les dentifrices blancheur testés pour vous !

Et les produits vendus dans le commerce ?

Du point de vue du prix, c’est beaucoup plus intéressant. Des kits de blanchiment à domicile sont vendus sans ordonnance en pharmacie ou en parapharmacie entre 15 et 60 euros.

Du point de vue de l'efficacité, en revanche, c’est beaucoup plus discutable. Et la raison en est simple : les produits vendus sont très faiblement dosés en peroxyde d’hydrogène ( eau oxygénée). Il faudrait les garder en permanence au contact de la dent pour qu’ils aient la même efficacité que les produits du dentiste.

Mais ils peuvent quand même améliorer la blancheur des dents lorsque le problème de départ n’est pas trop important.
Ils se présentent sous différentes formes :

> Des bandelettes transparentes autocollantes. Très pratiques, ces bandelettes sont recouvertes à 6% de gel et elles épousent parfaitement la forme des dents, ce qui permet un dépôt uniforme du gel.

> Un pinceau applicateur. Il permet une application très précise du produit. C’est l’idéal pour éclaircir sélectivement quelques dents.

> Des gouttières jetables. Elles sont hygiéniques, à usage unique. Elles sont prêtes à l’emploi. Elles sont fournies, la plupart du temps, avec des doses individuelles de gel.

Attention : Ces gouttières ne sont pas faites sur mesure, contrairement à celles du dentiste. Il peut donc arriver qu’elles provoquent une altération de la gencive et même qu’elles endommagent la pulpe des dents.
Si ces produits sont moins chers et très ingénieux, il n’en reste pas moins qu’ils sont largement moins efficaces que les produits prescrits ou appliqués par le dentiste.

A lire aussi :
> Bar à sourire : il y a vraiment un danger ?


publicité