publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bar à sourire : il y a vraiment un danger ? : Interview du dentiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. janvier 2012)


IInterview du Dr Luc Lecerf, chirurgien dentiste, donne son avis (critique) sur les risques des bars à sourire...

On parle beaucoup de risques, du manque de professionnalisme des " bars à sourire ". Pour quelles raisons ?
Dr Luc Lecerf : Les risques sont en effet malheureusement nombreux. Le blanchiment des dents est un acte médical avant tout, il ne faut pas l’oublier ! Il faut donc prévoir de le faire dans les meilleures conditions.
Dans les cabinets dentaires, nous conseillons les patients sur cette intervention. Un exemple : l’âge compte énormément quand on souhaite se faire blanchir les dents, car plus les personnes sont jeunes et plus l’email de leurs dents est sensible, et est donc attaquée plus rapidement. C’est pourquoi nous proposons ce blanchiment à des personnes plus âgées et de préférence non fumeurs. Des précautions que les « bars à sourire » ne prennent pas le temps d’étudier.
Il faut aussi savoir que l'utilisation répétée de certains produits dans les « bars à sourire », n'est pas recommandée pour le bien-être de la gencive, des dents... de toute la bouche.

Quels conseils donneriez-vous ?
Dr L. L. : Je conseille aux jeunes de ne pas se laisser séduire par ce nouveau concept de « bar à sourire », car leurs dents ne sont pas beaucoup minéralisées et donc beaucoup plus perméables aux produits utilisés. Il existe également une interaction néfaste des produits utilisés avec le tabac chez les gros fumeurs.
Il faut faire attention, et bien se renseigner sur la composition et les concentrations des produits utilisés... mais cette information est difficile à obtenir et à connaître pour le grand public.

Et quel est votre rôle dans tout cela ?
Dr L. L : En tant que professionnel de la santé, mon rôle est d’informer et de prévenir les dangers éventuels mais réels. Les études d’analyses des produits utilisés par ses « bars » sont en train d’être expertisées, cela va nous aider dans le rôle d'informateur que nous avons auprès de nos patients.

Vos patients vous parlent-ils souvent des " bars à sourire " ?

Dr L. L. : Evidement, ce phénomène intrigue beaucoup les gens. Généralement, on me demande des conseils. Les pérsonnes se renseignent un peu avec méfiance... et heureusement. Elles me parlent surtout de l’aspect médical de tout cela, mais absolument pas des éventuels risques... Souvent on me demande la différence entre un blanchiment des dents dans un cabinet dentaire ou dans un « bar à sourire ». Je leur réponds à chaque fois : le risque est à la fois sanitaire et médical, le prix (un peu plus élevé chez nous, mais justifié par la mise en place d'un véritable plateau technique accompagné de conseils et d'un suivi des patients).
Chez nous, vous êtes patients ; chez eux, vous êtes clients, et quand on parle de santé, il me semble important de bien choisir !

A lire notre article :
> Blanchiment des dents.

©Dr Luc Lecerf. DR

©Dr Luc Lecerf. DR


publicité